Fusillade à Toronto samedi: un suspect est arrêté

Publication: Mis à jour:
EATON CENTRE SHOOTING
CP

TORONTO - Une querelle personnelle serait à l'origine de la fusillade survenue samedi au Centre Eaton de Toronto qui a fait un mort et deux blessés graves, dont un adolescent ayant été atteint d'une balle à la tête.

Christopher Husbands, un homme de 23 ans se trouvant déjà en détention à domicile relativement à une autre affaire, s'est rendu aux autorités tôt lundi matin et a plus tard été accusé de meurtre prémédité et de six tentatives de meurtre.

La police a indiqué que l'homme abattu, Ahmed Hassan, ainsi que son ami, qui a été grièvement blessé durant l'incident, appartenaient au gang de rue.

«Malgré tout, je ne crois pas que cette fusillade ait quelque chose à voir avec une guerre de gangs», a déclaré le sergent-détective Brian Borg, l'enquêteur principal. «Je crois qu'il y a des raisons personnelles derrière tout ça.»

Les forces de l'ordre ont refusé de donner des détails sur les motifs du présumé tireur.

Vêtu d'un kangourou bleu et d'une veste grise, Husbands a fait une brève apparition en cour lundi après-midi en compagnie de son avocat, qui a tenté de dissimuler le visage de son client avec un carnet.

La police a précisé que le jeune homme, qui restera derrière les barreaux jusqu'à sa prochaine comparution par vidéoconférence le 15 août, n'aurait pas dû se trouver à l'extérieur de sa résidence au moment de la fusillade.

Christopher Husbands, qui est le père d'une fillette de 5 ans née d'une relation avec une ex-amie de coeur, a vu le jour en Guyane et s'est établi à Toronto en 2000, a confié son père.

Dans une entrevue accordée au Toronto Star, Burchell Husbands a ajouté que les gangs de rues avaient détruit la vie de son fils.

Il y a deux mois, Christopher Husbands a survécu à ce que son père croyait être une attaque d'un gang perpétrée par six personnes et durant laquelle il a été poignardé plus de 20 fois, selon ce qu'a rapporté le Toronto Star.

«Plus jeune, il était gentil», a affirmé Burchell Husbands. «Il était bon.»

«Les gangs ont tout changé.»

La police a par ailleurs révélé qu'elle ne cherchait pas d'autres suspects.

«Il n'y avait qu'un seul tireur, qu'une seule arme», a affirmé M. Borg. «Malheureusement, cette arme a fait beaucoup de dommages sur le plan humain.»

Hassan, qui était âgé de 24 ans, est mort sur les lieux. Un homme de 23 ans qui se trouvait avec lui dans l'aire alimentaire du Centre Eaton était toujours dans un état critique lundi en raison de blessures au cou et à la poitrine.

Dans un communiqué, l'Hospital for Sick Children a annoncé qu'un garçon de 13 ans se trouvait dans un état stable après une «intervention neurochirurgicale complexe» et devrait se remettre complètement.

Ce garçon passait l'après-midi dans l'immense centre commercial du centre-ville torontois avec sa mère et sa soeur aînée lorsqu'ils ont été pris dans la fusillade, a raconté une parente qui n'a pas voulu donner son nom.

Elle a confié que toute la famille était encore sous le choc.

En tout, six personnes ont été blessées durant l'incident. Une femme enceinte ayant été piétinée durant la cohue a aussi été brièvement hospitalisée.

Le Centre Eaton a rouvert lundi matin mais la zone de restauration est restée fermée, seul signe visible de la tragédie de samedi.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Fusillade à Toronto
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Fusillade au Centre Eaton de Toronto - TVA Nouvelles

Justice et faits divers | Québec - Le Soleil - Actualités - International ...

L'identité de la victime est dévoilée | Faits divers et judiciaire ...

Fusillade au Centre Eaton de Toronto - 24h Montréal

Fusillade au Centre Eaton de Toronto | Le Devoir

Fusillade à Toronto: les policiers croient avoir identifié le tireur ...