NOUVELLES

France-Estonie: Dernière répétition avant l'ouverture de l'Euro 2012

04/06/2012 10:08 EDT | Actualisé 04/08/2012 05:12 EDT

PARIS - Après ses succès sur l'Islande (3-2), puis sur la Serbie (2-0), l'équipe de France de football est proche de remplir les objectifs fixés par le sélectionneur Laurent Blanc à l'heure d'affronter l'Estonie, mardi, au Mans, à l'occasion de son troisième et dernier match amical de préparation pour l'Euro 2012.

«J'aimerais bien attaquer l'Euro en ayant gagné nos trois matches. C'est toujours bien de gagner ce genre de rencontre; cela crée une dynamique, apporte de la confiance», avait expliqué le technicien tricolore dès le début du rassemblement des Bleus à la mi-mai au Centre technique national du football à Clairefontaine.

Les Français ont rempli deux tiers du contrat avec leur sélectionneur. Certes, ils ont eu quelques sueurs froides contre l'Islande en étant menés 2-0 à la mi-temps, mais ils ont nettement corrigé le tir face à la Serbie, un adversaire jugé d'un calibre supérieur. Ils restent maintenant sur 20 matchs consécutifs sans défaite.

L'idée d'une nouvelle montée en puissance à moins d'une semaine d'entrée en lice dans la compétition face à l'Angleterre (le 11 juin à Donetsk) accompagne la formation tricolore avant cette première face à l'Estonie. D'autant plus qu'après deux bonnes semaines de stage, l'état de forme des joueurs devrait tendre à se niveler.

Mais avant que le rideau rouge ne se lève sur la scène européenne, cette troisième manche préparatoire sera surtout l'occasion d'une ultime répétition générale.

«Le but, c'est qu'à France-Estonie il y ait la majeure partie de l'équipe qui débutera contre l'Angleterre», avait encore assuré le sélectionneur.

Blanc ne pourra exécuter ses plans à la lettre. Ainsi, il ne peut aligner Yann M'Vila dont il compte faire sa sentinelle avancée devant la défense et qu'il a déjà aligné 19 fois. Touché dès la première minute du match contre les Serbes, le milieu de terrain souffre d'une entorse de la cheville droite.

L'IRM passée dimanche par le joueur a confirmé qu'il s'agissait d'une «entorse moyennement grave, sans critère péjoratif associé», a indiqué la Fédération française de football. M'Vila manquera le premier match des Bleus à l'Euro et, mardi soir, Alou Diarra, qui l'avait remplacé contre la Serbie, devrait cette fois être titulaire.

Il subsiste peu d'interrogations quant à la composition de l'équipe type que Blanc alignera au commencement de l'Euro, mais le match contre l'Estonie pourrait servir à trancher les ultimes débats comme celui du titulaire du poste de latéral gauche où Patrice Evra et Gaël Clichy semblent au coude à coude.

Occupant le 54e rang au classement mondial, l'Estonie poursuit son essor sur le continent. Deuxième du groupe C des éliminatoires, derrière l'Italie mais devant la Serbie, elle a été éliminée par l'Eire en barrages (0-4 et 1-1).

Fin mai, en match amical, les Baltes s'étaient offerts en caviar à une Ukraine qui s'est régalée (4-0). La référence est à garder car les Ukrainiens seront le deuxième adversaire de la France dans le groupe D, le 15 juin, au premier tour de l'Euro.

PLUS:pc