NOUVELLES

Euro-2012 - Allemagne: critiques d'un responsable juif sur la visite à Auschwitz

04/06/2012 09:47 EDT | Actualisé 04/08/2012 05:12 EDT

Le responsable de la communauté juive d'Allemagne a regretté lundi que seuls trois joueurs de l'équipe nationale de football se soient rendus sur le site du camp de la mort nazi d'Auschwitz et non l'ensemble de la Mannschaft.

"Plus (de joueurs) aurait été mieux", a déclaré Dieter Graumann, le président du Conseil central des juifs d'Allemagne à l'AFP.

"Ces gens sont des idoles du football et leur visite aurait eu plus d'impact que 1.000 de nos discours", a-t-il insisté, tout en estimant que le déplacement d'une délégation de la Mannschaft sur le site de l'ancien camp de la mort était globalement un "bon signe".

Le capitaine de l'Allemagne, Philipp Lahm, et deux cadres de l'équipe d'origine polonaise, Lukas Podolski et Miroslav Klose, s'étaient rendus vendredi sur le site d'Auschwitz où périrent 1,3 million de personnes, dont 1,1 million de juifs durant la Seconde guerre mondiale.

L'Euro-2012 de football qui débute le 8 juin se déroule en Pologne et en Ukraine.

Ces joueurs étaient accompagnés du sélectionneur national, Joachim Löw, du manageur, Oliver Bierhoff ainsi que du président de la Fédération allemande de football (DFB), Wolfgang Niersbach.

"Avec cette visite à Auschwitz nous avons voulu montrer qu'un chapitre sombre de l'Histoire allemande ne peut ni tomber dans l'oubli ni se répéter", avait déclaré Oliver Bierhoff après la visite, selon un communiqué de la DFB.

Dieter Graumann a également qualifié de "provocation" l'emploi de l'expression "discussion au coin du feu" employée par M. Bierhoff. Ce dernier avait indiqué dans un entretien à la presse que l'Holocauste serait un sujet abordé avec l'équipe "lors d'une discussion au coin du feu ou d'une lecture". En allemand, le terme employé est "Kamingespräch", soit littéralement "discussion devant la cheminée".

L'emploi de ce terme est inacceptable en raison de l'allusion aux cheminées des fours crématoires, a jugé M. Graumann.

Les équipes d'Angleterre et d'Italie ont également annoncé qu'elles se rendraient sur le site d'Auschwitz durant le tournoi qui se tient jusqu'au 1er juillet.

ric-yap/lg/grd

PLUS:afp