NOUVELLES

DragonWave abolit 68 emplois à Ottawa et en Israël mais crée des postes ailleurs

04/06/2012 11:05 EDT | Actualisé 04/08/2012 05:12 EDT

OTTAWA - La firme DragonWave a annoncé l'abolition de 68 emplois à Ottawa et en Israël mais la création de postes dans d'autres pays, en réaction à de récentes acquisitions et à ses projets de croissance.

L'entreprise, dont le siège social se trouve à Ottawa, fournit de l'équipement à l'industrie des télécommunications.

DragonWare entend se doter de nouvelles filiales au Mexique et au Brésil, en plus d'augmenter son nombre d'employés dans d'autres bureaux régionaux. Elle n'a pas précisé combien de nouveaux emplois seraient créés.

Les suppressions d'emplois devraient entraîner l'inscription de frais de restructuration de 800 000 $ US au premier trimestre de 2013 et une charge exceptionnelle de 1,5 million $ US au deuxième trimestre.

DragonWare calcule en outre que les coupes réduiront ses frais d'exploitation annuels d'environ six millions $ US.

L'équipement fabriqué par DragonWave transmet la voix et les données des tours de transmission cellulaires aux réseaux des fournisseurs sans fil.

DragonWave a finalisé, la semaine dernière, l'acquisition des activités micro-ondes de Nokia Siemens Networks en Chine.

L'action de DragonWare a cédé lundi 7 cents à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 3,16 $.

PLUS:pc