COPENHAGUE, 04 juin 2012 (AFP) - Le quotidien danois Jyllands-Posten, qui a publié en 2005 une série de caricatures du prophète Mahomet, a été la cible de diverses attaques ou tentatives d'attaques dont la dernière a fait l'objet d'un procès qui s'est terminé lundi à Glostrup près de Copenhague.

- 3 octobre 2009: un Pakistano-américain, David Coleman Headley, est arrêté à Chicago, soupçonné de préparer un attentat contre le quotidien danois après avoir effectué plusieurs voyages au Danemark en 2009 pour des repérages. Il est également accusé d'avoir participé à la préparation des attentats de Bombay qui ont fait 166 morts fin 2008. Le 18 mars 2010, devant un tribunal de Chicago, il évite la peine de mort et l'extradition dans le cadre d'une procédure de "plaider-coupable".

- 1er janvier 2010: un Somalien de 30 ans, Mohamed Geele, soupçonné de liens avec les islamistes somaliens shebab, fait irruption dans la maison du caricaturiste Kurt Westergaard près d'Aarhus, armé d'une hache et d'un couteau, en criant qu'il veut le tuer pour avoir offensé le prophète et les musulmans. Le dessinateur, qui a échappé à l'agression en se réfugiant dans sa salle de bains sécurisée, est l'auteur d'une des caricatures les plus controversées, représentant le prophète coiffé d'un turban en forme de bombe à la mèche allumée. Le 22 juin, l'agresseur est condamné en appel à 10 ans de réclusion.

- 8 juillet 2010: Deux hommes sont arrêtés en Norvège et un en Allemagne, soupçonnés d'avoir préparé une attaque à l'explosif contre les locaux du quotidien. Le 30 janvier 2012, le tribunal d'Oslo a condamné Mikael Davud, Norvégien d'origine ouïghoure, à sept ans de prison et son complice, le Kurde irakien Shawan Sadek Saeed Bujak, à trois ans et demi de prison. Le troisième, l'Ouzbek David Jakobsen, a été acquitté des charges les plus graves mais s'est vu condamné à quatre mois d'emprisonnement.

- 10 septembre 2010: un résident belge d'origine tchétchène, Lors Doukaïev, est arrêté après avoir fait accidentellement sauter des explosifs dans un hôtel de Copenhague. Il détenait un papier avec l'adresse du Jyllands-Posten, prouvant ainsi, selon le Parquet danois, son intention d'envoyer une lettre piégée au journal. Il a été condamné à 12 ans de prison le 31 mai 2011.

- 29 décembre 2010: la police danoise arrête trois Suédois et un Tunisien qui projetaient de tuer un grand nombre d'employés du Jyllands-Posten. Un pistolet-mitrailleur avec un silencieux, un pistolet, 108 balles et 200 tiges en plastique pour ligoter des otages sont saisis. Les quatre hommes ont été condamnés en première instance le 4 juin 2012 à 12 ans de réclusion.