NOUVELLES

Syrie: Bachar el-Assad évoque une "vraie guerre" menée par des "forces extérieures"

03/06/2012 04:16 EDT | Actualisé 02/08/2012 05:12 EDT

BEIRUT - Bachar el-Assad a estimé dimanche que la Syrie était confrontée à une "vraie guerre" menée par des "forces extérieures".

Le président syrien s'est adressé au Parlement dimanche alors que le pays semble menacé de basculer dans la guerre civile. Bachar el-Assad a déclaré que la Syrie traversait la période la plus critique depuis la fin de l'ère coloniale. Depuis le début du mouvement de contestation contre son régime en mars 2011, il a accusé des éléments étrangers de chercher à déstabiliser la Syrie.

Cette rare apparition publique du président syrien intervient alors que s'intensifient les condamnations internationales de la répression meurtrière menée par son régime.

Le dernier discours de Bachar el-Assad remonte au 10 janvier. Il ne s'était pas exprimé en public depuis le massacre perpétré il y a près de dix jours dans la région de Houla, où 108 personnes dont 49 enfants de moins de dix ans ont été tuées le 25 mai, selon un bilan des Nations unies.

Devant le Parlement, Bachar el-Assad a démenti toute implication du régime dans ce massacre, dénonçant un "crime odieux".

L'opposition et le pouvoir de Damas s'accusent mutuellement d'être à l'origine de la tuerie, mais les enquêteurs de l'ONU ont fait état d'un faisceau de présomptions visant les miliciens à la solde du régime alaouite, soupçonnés d'être responsables d'au moins une partie des meurtres. AP

sb/v0131

PLUS:pc