NOUVELLES

Roland-Garros - Victoria Azarenka: "A peu près rien" n'a fonctionné

03/06/2012 10:02 EDT | Actualisé 03/08/2012 05:12 EDT

La Bélarusse Victoria Azarenka, éliminée en huitièmes de finale de Roland-Garros dimanche par la Slovaque Dominika Cibulkova, s'est dite "mécontente" de sa performance et a constaté à regrets qu'"à peu près rien" n'avait fonctionné pour elle.

Q: Qu'est-ce qui n'a pas fonctionné aujourd'hui?

R: "A peu près rien. Je ne sais pas comment décrire ma performance. Je ne suis pas satisfaite du tout. Mais je suppose que ça arrive parfois. Je ne sais pas quoi retenir de positif. Peut-être dans quelques heures, je trouverai quelque chose."

Q: Avez-vous été perturbée par les conditions météorologiques ?

R: "Je n'ai aucune excuse, c'est juste une mauvais performance. Les conditions n'aidaient pas, mais ce sont les mêmes pour les deux, donc ce n'était pas le problème."

Q: Qu'allez-vous faire maintenant?

R: "Je vais me tuer! (ironique). Qu'est-ce que je vais faire? Je vais aller m'entraîner à nouveau. Je vais juste me tourner vers l'avenir et essayer de m'améliorer."

Q: Vous attendiez-vous à un tel match de sa part?

R: "Elle joue bien. Elle joue mieux contre les joueuses bien classées que contre celles qui le sont moins bien. Elle est plus motivée, je ne sais pas. Elle a déjà obtenu de grosses victoires par le passé. Ce n'était pas une surprise qu'elle joue bien aujourd'hui."

Q: Vous n'avez jamais semblé retrouver votre jeu...

R: "J'ai essayé. Avant, c'était moi qui provoquait les choses. Mais aujourd'hui je ne pouvais rien faire par moi-même. J'attendais juste ses erreurs. Rien n'est allé dans mon sens. Je suis juste mécontente de la manière dont j'ai joué. Je vais regarder ce qui n'a pas été, pour faire en sorte que ça ne se répète pas. Il faut que j'apprenne de cette défaite, parce qu'il y a encore beaucoup de tournois à jouer et j'ai besoin d'être prête."

Q: Comment expliquez-vous que vous n'ayez pas été à votre niveau du début de saison?

R: "Je n'ai pas joué aussi bien qu'en début de saison, c'est sûr. Mais les circonstances étaient différentes, la surface est différente, tout est différent."

Q: Allez-vous rentrer au Bélarus maintenant?

R: "Oui. Je ne suis pas rentré à la maison depuis longtemps. J'en ai besoin pour me reposer mentalement, pour m'éloigner un peu du tennis, et pour retrouver la passion et l'envie."

Q: Amélie Mauresmo va-t-elle continuer avec vous ou était-elle là seulement pour la saison sur terre battue?

R: "On n'a pas encore décidé. On va en parler."

Propos recueillis en conférence de presse

cyb/jmt

PLUS:afp