NOUVELLES

L'opposition allemande veut une taxe sur les transactions financières

03/06/2012 12:43 EDT | Actualisé 03/08/2012 05:12 EDT

BERLIN - Le chef de l'opposition allemande Frank-Walter Steinmeier a déclaré que le gouvernement de la chancelière Angela Merkel devait mettre en place une taxe sur les transactions financières pour avoir le soutien de son parti de centre-gauche, le SPD, sur le traité fiscal de l'Union européenne.

Le gouvernement de centre-droit d'Angela Merkel a besoin de partis d'opposition pour s'assurer d'une majorité des deux tiers au Bundestag afin de ratifier le pacte budgétaire européen.

Dans un entretien publié dimanche dans le "Bild am Sonntag", Frank-Walter Steinmeier affirme que le Parti social-démocrate (SPD) ne soutiendra le traité que s'il y a "une décision claire du gouvernement de taxer les marchés financiers".

Angela Merkel soutient une telle taxe sur le principe, mais elle a prévenu que cela devait être mis en place dans toute l'Europe pour avoir un impact réel.

L'opposition allemande demande aussi qu'une série de mesures favorisant la croissance et les créations d'emplois dans les pays du sud de l'Europe, confrontés à de grandes difficultés, soient ajoutées au traité.

Les deux parties se rencontreront le 13 juin pour essayer de conclure un accord. AP

pyr/v0212

PLUS:pc