NOUVELLES

Le président Assad arrive au Parlement

03/06/2012 04:09 EDT | Actualisé 02/08/2012 05:12 EDT

Le président syrien Bachar al-Assad est arrivé dimanche au Parlement où il doit prononcer incessamment un discours, selon des images diffusées par la télévision d'Etat syrienne.

M. Assad a été applaudi par les députés réunis en première session depuis les élections du 7 mai. Une minute de silence a été observée avant que le chef de l'Assemblée Jihad al-Laham ne commence son discours.

Ce discours intervient alors que le plan de sortie de crise du médiateur de l'ONU et de la Ligue arabe Kofi Annan est resté lettre morte et que le pays est désormais au bord de la guerre civile, selon de nombreux dirigeants internationaux.

En janvier, lors de son derniers discours retransmis à la télévision, M. Assad avait accusé des pays étrangers de "comploter" contre la Syrie, lançant: "Leur rêve tournera au cauchemar. Nous n'allons pas permettre la défaite de la Syrie qui signifiera la chute de la région entière".

Le mois dernier, il avait affirmé que son pays était capable de "sortir de la crise", en recevant un responsable iranien à Damas, selon l'agence officielle Sana.

La répression par le régime des manifestants et les combats entre troupes régulières et rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL, opposition armée) font des dizaines de morts quotidiennement à travers le pays, malgré la présence de près de 300 observateurs de l'ONU chargés de surveiller un cessez-le-feu théoriquement entré en vigueur le 12 avril, mais depuis constamment violé.

Plus de 13.400 personnes, en majorité des civils, ont été tuées depuis le début, en mars 2011, de la révolte populaire, qui s'est militarisée au fil des mois, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

rm/cco

PLUS:afp