NOUVELLES

Euro-2012 - Les problèmes s'accumulent pour l'Angleterre

03/06/2012 06:31 EDT | Actualisé 03/08/2012 05:12 EDT

Les problèmes s'accumulent pour l'équipe d'Angleterre, qui risque de se présenter très diminuée pour affronter la France dans huit jours en ouverture de l'Euro-2012, à Donetsk (Ukraine).

Les Anglais ont certes remporté leur deuxième succès d'affilée en préparation face à la Belgique, 1 à 0, samedi à Wembley, mais pourraient avoir perdu leurs deux défenseurs centraux titulaires, Gary Cahill et John Terry.

Le cas de Cahill suscitait le plus d'inquiétude dimanche. Le joueur de Chelsea, poussé dans le dos par le milieu de terrain belge Dries Mertens, s'est peut-être fracturé la mâchoire dans un choc avec le gardien Joe Hart en début de match.

Terry, son capitaine chez les "Blues", a dû lui aussi quitter le terrain avant la fin à cause d'une douleur aux ischio-jambiers, à priori moins préoccupante. Les deux hommes devaient passer des examens médicaux dont les résultats sont attendus avec angoisse par le sélectionneur Roy Hodgson.

Le successeur de Fabio Capello n'a pas été épargné par la malchance depuis son entrée en fonction il y a un mois.

Le deuxième gardien John Ruddy a d'abord déclaré forfait, victime d'une fracture du doigt. Puis le milieu de terrain de Manchester City Gareth Barry a renoncé à son tour à cause d'une déchirure aux abdominaux. Frank Lampard l'a imité quelques jours plus tard en raison d'un problème à une cuisse.

En défense centrale, Hodgson dispose déjà d'une solution de rechange avec le joueur d'Everton, Phil Jagielka, qu'il a appelé de préférence à un milieu de terrain, pour remplacer Barry.

Un éventuel forfait de Cahill pourrait conduire au retour de Rio Ferdinand, qui avait été le principal absent de la liste des 23.

Dans cette éventualité, le sélectionneur courrait le risque d'une cohabitation compliquée entre le vétéran de Manchester United et Terry. Le joueur de Chelsea doit en effet être jugé juste après l'Euro pour une affaire de racisme qui l'oppose au défenseur des Queens Park Rangers Anton Ferdinand, le frère de Rio.

Ces ennuis viennent s'ajouter à l'absence de Wayne Rooney, qui sera suspendu pour les deux premiers matches.

Dans ce domaine-là au moins, la rencontre de samedi a permis de clarifier la situation. Le jeune Danny Welbeck, auteur du but victorieux, son premier en match international, d'un petit lob parfaitement ajusté, a probablement gagné sa place en pointe contre la France.

"J'en ai assez vu pour savoir que nous nous en sortirons bien sans moi", a assuré Rooney, son coéquipier à Manchester United.

Pour le reste, les deux petites victoires sur la Norvège et la Belgique n'ont pas apporté de grands enseignements.

Volontaires mais peu imaginatifs, les Anglais se sont créés très peu d'occasions, ce qui a fait dire au gardien Joe Hart qu'ils devraient être "bien meilleurs dans de nombreux domaines" pour espérer un bon résultat à l'Euro.

Le groupe doit prendre l'avion mercredi pour Cracovie, dans le sud de la Pologne, où l'équipe aux Trois Lions a établi son camp de base, même si ses trois matches de poule se dérouleront en Ukraine.

fbx/gd

PLUS:afp