NOUVELLES

Assad qualifie de "monstres" les auteurs du massacre de Houla

03/06/2012 05:45 EDT | Actualisé 03/08/2012 05:12 EDT

Le président syrien Bachar al-Assad a qualifié samedi de "monstres" les auteurs du massacre de Houla dans lequel 108 personnes ont péri le 25 mai, et a rendu un hommage appuyé à l'armée syrienne.

"Ce qui s'est passé à Houla (centre) et dans d'autres lieux sont des massacres sauvages, même les monstres ne les auraient pas perpétrés", a dit M. Assad dans un discours devant le Parlement retransmis par la télévision.

La rébellion et le régime se sont rejeté la responsabilité du carnage de Houla, alors qu'un haut responsable de l'ONU a dit que "de forts soupçons" pesaient sur les milices pro-régime.

"Après la massacre odieux de Houla, ils ont accusé l'armée, mais ils se sont rétractés pour accuser les milices pro-(régime)", a poursuivi M. Assad, sans préciser qui sont ces "ils". "Les criminels planifient de commettre d'autres crimes", selon lui.

M. Assad a par ailleurs rendu hommage à l'armée syrienne, dont les troupes sont impliquées dans la répression de la révolte, selon les militants.

"Je transmets tous mes respects et estime aux soldats héros qui se sont sacrifiés pour la patrie". Il a dénoncé ceux qui exploitent "des erreurs commises par l'armée pour les amplifier et les montrer comme une politique adoptée par l'Etat".

rm/tp

PLUS:afp