NOUVELLES

Assad accuse des manifestants de toucher de l'argent

03/06/2012 06:25 EDT | Actualisé 03/08/2012 05:12 EDT

Le président Bachar al-Assad a accusé samedi des Syriens de toucher de l'argent pour participer aux manifestations anti-régime à travers le pays ou pour tuer.

"Certains sont des chômeurs, ils reçoivent de l'argent pour participer aux manifestations" contre le régime, a affirmé M. Assad lors d'un discours devant le Parlement retransmis à la télévision.

Le dirigeant syrien a également évoqué "des adolescents de 14 ans ou 15 ans ayant touché 2.000 livres syriennes (40 dollars) pour tuer", des membres des forces gouvernementales mais aussi des civils.

"Quels efforts devrons-nous déployer pour nettoyer les esprits de ces jeunes hommes?", s'est-il interrogé.

Le régime du président Assad est confronté depuis mars 2011 à une révolte populaire sans précédent, avec chaque vendredi des manifestations réunissant des dizaines de milliers de personnes à travers le pays.

Mais le régime ne reconnaît pas l'ampleur de la contestation et assimile les protestataires à des "terroristes".

Face à la répression, la révolte s'est militarisée au fils des mois.

Plus de 13.400 personnes ont été tuées en près de 15 mois, en majorité des civils, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

rm/cco

PLUS:afp