NOUVELLES

Wozniak veut être plus opportuniste, entame sa préparation pour Wimbledon

02/06/2012 02:02 EDT | Actualisé 02/08/2012 05:12 EDT

PARIS - Au lendemain de sa défaite de 6-4, 6-4 contre la favorite Victoria Azarenka au troisième tour des Internationaux de tennis de France, la Blainvilloise Aleksandra Wozniak a indiqué qu'elle devait être plus opportuniste lorsqu'une occasion de briser son adversaire se présente pour connaître du succès.

La Québécoise a complété la rencontre avec 19 points gagnants et 22 fautes directes, mais elle a converti seulement deux des sept balles de bris dans cette rencontre qui a duré une heure et 20 minutes.

«Je me suis bien appliquée sur mes services, alors je dirais que c'est plus moi et mes retours de service — elle utilisait bien les angles — et donc j'ai été prise à contre-pied à quelques reprises, a dit Wozniak en conférence téléphonique. Il aurait fallu que je fonce davantage en retour de service, de façon à mettre plus de pression sur elle.»

C'est la deuxième défaite de Wozniak à Roland Garros aux mains d'une no 1 mondiale, elle qui avait été éliminée l'an dernier par la Danoise Caroline Wozniacki, alors détentrice du premier rang.

«Ça fait exactement un an que je suis revenu de ma blessure, et on dirait qu'à chaque tournoi je joue contre des filles du 'top', alors il va falloir que je passe à travers ce niveau-là, que je retrouve mon momentum et que je profite de mes occasions de briser l'adversaire quand je mène, a-t-elle expliqué. Il faut vraiment que j'augmente mon niveau de jeu lorsque ce sont des points importants, que je sois plus confiante pour y aller à fond.»

Wozniak s'est également plainte de l'incertitude relative à l'emplacement du match contre Azarenka, pour expliquer son incapacité à tenir tête à Azarenka, une fois que la Bélarusse a trouvé son rythme. Le match, d'abord prévu sur le court Philippe Chatrier, a été déplacé sur un cour secondaire par les officiels, avant d'être finalement présenté sur le court central.

«L'attente a été assez longue, avec tous ces petits changements. Tout ce temps-là, il fallait qu'on soit prêtes à jouer. Mais je me suis bien battue à chaque point, sauf qu'elle utilisait vraiment bien ses angles sur le court, elle variait bien ses coups. C'est la raison pour laquelle elle est no 1 mondiale», a-t-elle expliqué.

Les deux joueuses s'étaient affrontées la dernière fois en 2006, lors d'une finale d'un tournoi où Wozniak avait été contrainte à l'abandon pendant le match en raison d'une blessure.

Wozniak a entrepris le tournoi français avec une victoire aux dépens de sa compatriote Heidi El Tabakh et elle a ensuite défait la Chinoise Zheng Jie, no 34. Mais l'athlète de 24 ans n'a pas été capable de créer la surprise contre Azarenka.

Le meilleur résultat de Wozniak à Roland Garros demeure une présence en quatrième ronde il y a trois ans. Son palmarès s'établit à 9-10 cette saison et à 10-6 aux Internationaux de France.

Par ailleurs, Wozniak a indiqué qu'elle n'avait pu disputer son match de double en compagnie de la Roumaine Simona Halep puisque celle-ci avait été contrainte à l'abandon en raison d'une blessure. L'Américaine Vania King et la Russe Yaroslava Schvedova ont donc accédé au prochain tour.

Wozniak reviendra maintenant à la maison afin d'entamer sa préparation en prévision du début de la saison sur gazon, puis participera au tournoi préparatoire d'Eastbourne, du 16 au 23 juin, avant de se rendre à Wimbledon.

PLUS:pc