NOUVELLES

Syrie: opérations de recherche de militants, 27 morts dans des violences (ONG)

02/06/2012 08:54 EDT | Actualisé 02/08/2012 05:12 EDT

Les troupes syriennes ont mené samedi des perquisitions à la recherche de militants anti-régime alors que des combats ont eu lieu avec des rebelles dans plusieurs régions du pays où 27 personnes ont péri, selon l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

A Homs (centre), cible de bombardements des forces gouvernementales pendant plusieurs heures dans la nuit, quatre civils et un rebelle ont été tués par des tirs dans des quartiers de cette ville rebelle.

Dans la province de Homs, un civil a été tué par les forces gouvernementales qui menaient des perquisitions dans la ville de Qariateine, et un homme et sa fille ont été mortellement touchés par des tirs alors qu'ils circulaient à bord d'un bus sur la route de Talbissé.

A Hama, l'armée a lancé des raids contre cette ville du centre de la Syrie "à la recherche des militants", a indiqué à l'AFP une militante, Maryam al-Hamwiya.

Toujours dans le centre du pays, une forte explosion a secoué la ville de Tabaqa dans la province de Raqqa (centre), faisant des blessés, a indiqué l'OSDH.

Plus au nord, dans la région côtière de Lattaquié, l'armée a tenté de prendre d'assaut des localités kurdes en tirant à l'aide d'hélicoptères sur une zone connue sous le nom de "montagne kurde", faisant des blessés, selon l'ONG.

Dans la région de Deraa (sud), des explosions et des tirs nourris étaient entendus dans le village de Hit, pris d'assaut par les troupes. "Des maisons ont brûlé, des engins militaires lourds sont postés à la périphérie" du village, précise l'OSDH.

Dans cette région, berceau de la contestation, les troupes ont pris d'assaut deux autres villages, Sahm al-Jolane où elles ont mené des perquisitions à la recherche de militants, et la localité d'Al-Gharia al-Gharbiya, où six soldats ont péri dans des combats avec des rebelles, selon l'OSDH.

A Deraa même, après une forte explosion qui a secoué la ville, des combats violents ont eu lieu entre soldats et rebelles.

A Damas, un civil a été tué, a indiqué l'ONG sans être en mesure de fournir des détails. Dans la province de Damas, un civil a été tué et cinq autres ont été blessés à Kafar Batna, cible d'explosions et de tirs. "Plusieurs villes et localités sont en grève pour protester contre le massacre de Houla", qui a fait 108 morts la semaine dernière, dont 49 enfants.

Toujours près de Damas, au moins huit soldats ont été tués à l'aube lors de combats avec des rebelles de l'Armée syrienne libre (ASL) dans la zone d'Al-Ghouta al-Charqiya, rapporte l'ONG.

Dans la province d'Idleb (nord-ouest), les troupes bombardaient à la mitrailleuse lourde la ville d'Ariha, tuant un civil, et dans la ville même d'Idleb, un civil a péri dans l'explosion de sa voiture.

Un soldat a été tué sur la route reliant Idleb à Mastouma.

A Deir Ezzor (est), qui poursuit une grève générale après le massacre de Houla, les forces régulières ont cassé les cadenas de boutiques fermées, et des habitants ont été arrêtés, selon l'OSDH.

Vendredi, 54 personnes, dont 17 soldats, ont été tuées dans le pays, selon l'OSDH.

rm/cnp/feb

PLUS:afp