NOUVELLES
02/06/2012 10:50 EDT | Actualisé 02/08/2012 05:12 EDT

Roland-Garros - Andy Murray avait bien récupéré

Le Britannique Andy Murray, au bord de l'abandon au tour précédent, avait retrouvé l'intégralité de ses moyens physiques samedi pour battre sans forcer le Colombien Santiago Giraldo (6-3, 6-4, 6-4) et se qualifier pour les huitièmes de finale de Roland-Garros.

Pris de spasmes au dos au deuxième tour jeudi face au Finlandais Jarkko Nieminen, la tête de série N.4 avait longuement contemplé l'idée d'abandonner, avant de se décider à insister.

Bien lui en avait pris, puisqu'il s'était imposé en quatre sets (1-6, 6-4, 6-1, 6-2). La journée de samedi a été beaucoup plus tranquille pour l'Ecossais, qui a été épargné par les soucis de dos qu'il traîne depuis fin 2011.

Signe que les choses allaient mieux pour lui, il a retrouvé un service digne de son rang (183 km/h de moyenne). Il n'a donc eu aucun mal à maîtriser le Colombien, qu'il avait déjà écrasé il y a quelques semaines (6-1, 6-2) à Barcelone.

Giraldo, 50e mondial, qui participait pour la première fois de sa carrière à un troisième tour d'un tournoi du Grand Chelem et n'avait jamais gagné un match en cinq participations à Roland-Garros avant cette année, n'a pas le moins du monde été en mesure de le gêner.

Le Britannique, qui a atteint au moins les demi-finales des cinq derniers tournois du Grand Chelem, rencontrera au prochain tour le Français Richard Gasquet (N.17) ou l'Allemand Tommy Haas.

cyb/es

PLUS:afp