NOUVELLES

Roland-Garros - Andy Murray avait bien récupéré

02/06/2012 10:50 EDT | Actualisé 02/08/2012 05:12 EDT

Le Britannique Andy Murray, au bord de l'abandon au tour précédent, avait retrouvé l'intégralité de ses moyens physiques samedi pour battre sans forcer le Colombien Santiago Giraldo (6-3, 6-4, 6-4) et se qualifier pour les huitièmes de finale de Roland-Garros.

Pris de spasmes au dos au deuxième tour jeudi face au Finlandais Jarkko Nieminen, la tête de série N.4 avait longuement contemplé l'idée d'abandonner, avant de se décider à insister.

Bien lui en avait pris, puisqu'il s'était imposé en quatre sets (1-6, 6-4, 6-1, 6-2). La journée de samedi a été beaucoup plus tranquille pour l'Ecossais, qui a été épargné par les soucis de dos qu'il traîne depuis fin 2011.

Signe que les choses allaient mieux pour lui, il a retrouvé un service digne de son rang (183 km/h de moyenne). Il n'a donc eu aucun mal à maîtriser le Colombien, qu'il avait déjà écrasé il y a quelques semaines (6-1, 6-2) à Barcelone.

Giraldo, 50e mondial, qui participait pour la première fois de sa carrière à un troisième tour d'un tournoi du Grand Chelem et n'avait jamais gagné un match en cinq participations à Roland-Garros avant cette année, n'a pas le moins du monde été en mesure de le gêner.

Le Britannique, qui a atteint au moins les demi-finales des cinq derniers tournois du Grand Chelem, rencontrera au prochain tour le Français Richard Gasquet (N.17) ou l'Allemand Tommy Haas.

cyb/es

PLUS:afp