NOUVELLES

Énergie électrique: la Birmanie lance un appel aux investissements étrangers

02/06/2012 05:09 EDT | Actualisé 02/08/2012 05:12 EDT

YANGON, Myanmar - Le gouvernement birman a invité pour la première fois des entreprises étrangères à investir dans le système électrique national dans le cadre d'un effort visant à résoudre d'importantes pénuries qui ont récemment provoqué une semaine de manifestations.

Le ministère de l'Énergie électrique a fait paraître des publicités dans les journaux contrôlés par l'État, vendredi et samedi. Ces messages titrés «Invitation au secteur privé pour la production et la distribution d'électricité» invitent les compagnies locales et étrangères à aider le gouvernement «à distribuer de l'électricité dans l'ensemble du pays le plus rapidement possible».

La Birmanie souffre de pénuries d'électricité depuis plus d'une décennie. Le pays dispose d'importantes réserves de gaz naturel, mais de piètres infrastructures de distribution d'énergie qui sont de plus en plus vétustes alors que l'économie, pour sa part, est en croissance.

Des manifestants de plusieurs villes ont dénoncé les pannes pendant une semaine, le mois dernier, lors de rassemblements ayant été interprétés comme des façons de tester la tolérance du gouvernement réformiste qui dirige désormais le pays. Celui-ci se débarrasse progressivement d'un demi-siècle de contrôle militaire.

Lors des manifestations pacifiques, le gouvernement a lancé un appel inhabituel à la compréhension, affirmant que le rationnement était nécessaire pour satisfaire à une demande plus élevé et à une offre moindre pendant les chauds mois d'été.

Il a également blâmé les rebelles de l'ethnie Kachin pour avoir fait sauter plusieurs pylônes électriques, réduisant ainsi l'alimentation en énergie dans plusieurs régions.

La Birmanie a signé plusieurs ententes conjointes avec d'autres pays pour produire de l'électricité.

PLUS:pc