NOUVELLES

Milos Raonic s'incline en 5 sets devant Juan Monaco aux Internationaux de France

02/06/2012 03:11 EDT | Actualisé 02/08/2012 05:12 EDT

PARIS - Milos Raonic a échoué dans sa tentative de devenir le premier Canadien à atteindre le quatrième tour des Internationaux de France, samedi, lorsqu'il s'est incliné en cinq sets de 6-7 (5), 6-3, 6-7 (5), 6-3, 6-4 devant l'Argentin Juan Monaco.

La 19e tête de série, de Thornhill, en Ontario, a lutté avec Monaco pendant quatre heures et 33 minutes avant de baisser pavillon en expédiant son coup droit dans le filet sur le dernier point du match. Raonic a préservé deux balles de match en fin de cinquième set afin de prolonger sa présence sur le court.

«J'aurais aimé mieux jouer, a dit Raonic. Je n'ai pas été assez bon dans certains aspects de mon jeu, et en conséquence j'ai essayé de mettre l'emphase sur ce qui fonctionnait afin d'obtenir des opportunités — et je les ai eues.

«Je me suis accroché, mais je n'ai pu remporter la majorité des échanges — je ne frappais pas assez bien mes coups droits et j'ai commis de nombreuses erreurs, a poursuivi Raonic. Mon revers était moins pire, mais je n'ai rien pu générer.»

Raonic est néanmoins devenu le cinquième Canadien seulement à atteindre le troisième tour à Paris après Robert Murray en 1936, Robert Bedard et Lorne Main en 1954, et Greg Rusedski en 1994.

Monaco affrontera maintenant en quarts de finale l'Espagnol Rafael Nadal.

Plus tôt samedi, le Torontois Daniel Nestor et le Bélarusse Max Mirnyi ont vaincu les Australiens Paul Hanley et Jordan Kerr 6-1, 7-6 (0), au deuxième tour du double masculin à Paris.

Raonic a terminé la rencontre avec 26 as contre Monaco, à leur premier affrontement entre eux. Il a réussi un total de 73 coups gagnants, mais a commis 88 fautes directes et n'a pu convertir la moindre de ses huit balles de bris.

«C'est tout un joueur de terre battue — parmi le top-10», a mentionné l'Ontarien.

Raonic présente une fiche de 24-8 en 2012, avec des titres à Chennai et San Jose cette saison. Il affiche aussi un dossier de 2-2 à Roland-Garros.

«Je suis déçu de ne pas avoir pu faire mieux — mais au bout du compte c'est une bonne chose, a confié le Canadien. C'est une bonne chose de se rendre-là, ne serait-ce qu'au niveau mental, et d'offrir du jeu d'une certaine qualité.»

Monaco s'est emparé du dernier set après que Raonic eut préservé cinq balles de bris lors du premier jeu du dernier volet. Raonic a ensuite été brisé au troisième jeu en commettant une double-faute, et il n'a pu venir de l'arrière par la suite.

Raonic et Monaco étaient nez-à-nez au cours du premier set, qui a été disputé à une cadence infernale. Au bris d'égalité, le Canadien de 21 ans a pris les devants 4-2 mais s'est ensuite retrouvé à égalité 4-4. L'Ontarien a suivi avec un enchaînement amorti-volée gagnant qui lui a donné deux balles de manche, et il a bouclé le premier set en 58 minutes en déjouant Monaco, après avoir effectué un puissant service.

Le duel s'est poursuivi au deuxième set, Monaco brisant son adversaire à 4-2. Raonic a ensuite tenté d'effacer le déficit, mais l'Argentin l'a emporté 6-3 après que son coup droit croisé ait abouti dans le filet.

Le troisième set s'est resserré tandis que Raonic ratait trois balles de manches alors qu'il avait le devants 5-4, expédiant sa troisième dans le filet pour porter le score à 5-5. Raonic a pris les devants 4-1 lors du bris d'égalité suivant, mais il a de nouveau été rattrapé à 5-5 par l'Argentin. Le Canadien a finalement enlevé le set avec un service gagnant, prenant les commandes deux sets à un.

Monaco a brisé son adversaire pour prendre les devants 2-0 au quatrième, ce qui fut suffisant pour forcer la présentation d'un set ultime. Raonic a préservé une balle de match au huitième jeu, mais les deux joueurs se sont retrouvés à égalité deux sets chacun un jeu plus tard, alors que Monaco prenait avantage de sa deuxième opportunité.

Raonic préparera maintenant sa saison sur le gazon. Son prochain tournoi sera à Halle, en Allemagne, et se mettra en branle durant la semaine du 11 juin.

PLUS:pc