NOUVELLES

Les tensions au Liban depuis le début de la révolte en Syrie

02/06/2012 01:51 EDT | Actualisé 02/08/2012 05:12 EDT

La révolte en Syrie exacerbe depuis plus d'un an les tensions au Liban, qui a connu 30 ans d'hégémonie syrienne et est divisé entre adversaires et partisans du régime de Bachar al-Assad.

Le Liban, où plus de 24.000 Syriens se sont réfugiés depuis le début de la révolte le 15 mars 2011, est partagé entre l'opposition, soutenue par Washington et hostile au régime syrien, et le camp du Hezbollah, appuyé par Damas et Téhéran, qui domine le gouvernement.

--2011--

- 17 juin: Six morts et plusieurs blessés à Tripoli (nord) dans des affrontements armés entre musulmans alaouites et sunnites, liés à un rassemblement contre le régime en Syrie. Les heurts éclatent dans les quartiers de Bab al-Tebbaneh et Jabal Mohsen, régulièrement théâtre d'accrochages entre sunnites et alaouites --une branche de l'islam chiite.

- 8 août: L'ex-Premier ministre libanais Saad Hariri appelle son pays à dénoncer le "massacre" en Syrie et le nouveau gouvernement de Najib Mikati, dans lequel le Hezbollah tient une place importante, à ne pas soutenir la répression.

--2012--

- 11 fév: Trois morts et 23 blessés dans des affrontements entre Libanais favorables et hostiles au régime syrien à Tripoli.

- 13 mars: La Syrie pose des mines le long de ses frontières avec le Liban et la Turquie, sur des itinéraires empruntés par les réfugiés (Human Rights Watch).

- 28 avr: L'armée libanaise saisit trois conteneurs d'armes en provenance de Libye et destinées à la rébellion syrienne à bord d'un navire arraisonné la veille dans le Nord.

- 9 mai: Une Libanaise est tuée dans le Nord-Est par des tirs des forces syriennes à la frontière. Début avril, un caméraman libanais en reportage à la frontière avait péri, touché "par des tirs de l'armée syrienne", selon la chaîne privée Al Jadeed pour laquelle il travaillait.

Depuis octobre, au moins trois personnes ont été tuées et plusieurs blessées lors d'incursions de l'armée syrienne au Liban, tandis que des roquettes sont tombées en territoire libanais.

- 12-17 mai: Affrontements à Tripoli entre sunnites et alaouites: dix morts et des dizaines de blessés.

- 20 mai: Un dignitaire sunnite sympathisant de la révolte syrienne est tué par l'armée dans le Nord.

- 21 mai: Deux morts à Tarik el-Jdideh, quartier à majorité sunnite dans l'ouest de Beyrouth, lors d'affrontements entre un mouvement sympathisant de la révolte syrienne et un autre favorable au régime d'Assad.

- 29 mai: Un Libanais est tué par des tirs de l'armée syrienne dans une région frontalière dans l'est du Liban.

- 2 juin: Dix morts et 31 blessés à Tripoli dans des échanges de tirs entre des habitants des quartiers de Bab el-Tebbaneh et de Jabal Mohsen.

acm/abk/cco

PLUS:afp