NOUVELLES

Le bilan des victimes de violences en Irak en hausse

02/06/2012 11:48 EDT | Actualisé 02/08/2012 05:12 EDT

BAGHDAD - Le nombre d'Irakiens tués dans des violences a augmenté ces deux derniers mois, selon des chiffres rendus publics samedi par les ministères irakiens de la Défense, de l'Intérieur et de la Santé.

D'après ce bilan, 132 personnes ont été tuées en Irak au mois de mai, dont 90 civils, 20 policiers et 22 soldats. Cela représente une hausse par rapport aux 126 morts d'avril et aux 112 de mars, qui a été le mois le moins meurtrier depuis le début de l'intervention américaine en Irak en 2003.

La journée de jeudi a été la plus meurtrière du mois de mai, avec 18 personnes tuées dans une série d'attentats à la bombe et de fusillades, essentiellement dans la capitale, Bagdad.

Les violences ont diminué depuis cinq ans en Irak, mais les insurgés continuent de mener des attaques contre les forces de sécurité et des civils pour déstabiliser le gouvernement dirigé par les chiites. AP

pyr/v0246

PLUS:pc