NOUVELLES

Carter joue les héros en prolongation pour les Kings, qui mènent la série 2-0

02/06/2012 10:51 EDT | Actualisé 02/08/2012 05:12 EDT

NEWARK, États-Unis - Les Kings de Los Angeles ont continué leur campagne printanière avec une autre victoire en terre étrangère.

Jeff Carter a marqué à 13:42 de la période supplémentaire, Jonathan Quick a été spectaculaire devant le filet des siens et les Kings ont remporté le match no 2 de la finale de la Coupe Stanley 2-1, samedi, face aux Devils du New Jersey.

Mercredi, Anze Kopitar avait joué les héros en surtemps en profitant d'une échappée pour déjouer Martin Brodeur et donner aux Kings une victoire de 2-1.

Cette fois, Carter a récupéré la rondelle près du filet des Devils et est revenu dans l'enclave. Il a décoché un lancer qui s'est faufilé à travers le trafic et a battu Brodeur, qui n'y pouvait rien.

«C'est un très gros but, a lancé Carter après la rencontre. C'est un gros but pour l'équipe, il nous met dans la position que nous souhaitions au départ.»

Les Kings ont maintenant une fiche record de 10-0 à l'étranger depuis le début des séries et un dossier de 14-2 au total. Ils seront de retour à Los Angeles pour les matchs nos 3 et 4 lundi et mercredi, respectivement, avec une avance de 2-0 dans la série.

Drew Doughty avait ouvert le pointage avec un but sans aide pour les Kings, son troisième filet des séries. Ryan Carter avait répliqué en début de troisième pour les Devils avec son cinquième en éliminatoires.

Brodeur a effectué 30 arrêts devant le filet des Devils. À l'autre bout de la patinoire, Jonathan Quick a repoussé 32 tirs.

«Nous avons résisté à la tempête en première période. Ils ont appliqué un bon échec avant et nous avons commis quelques erreurs, a expliqué l'entraîneur des Kings, Darryl Sutter. Notre gardien a fait des bons arrêts tout comme le leur.»

Les Devils ont offert une bien meilleure performance que lors du premier duel, mais le résultat est le même. Ils s'envoleront vers Los Angeles avec un retard de deux matchs dans la série.

«C'est difficile, mais on ne peut pas s'apitoyer sur notre sort, a déclaré l'entraîneur Perer DeBoer. Je savais que nous allions jouer un meilleur match. Nous avons tout fait correctement, mais il nous manquait encore un but.»

Un duel Brodeur-Quick

Les Devils ont amorcé la rencontre en force, mais ce sont les Kings qui ont ouvert le pointage après 7:49 de jeu. Doughty a récupéré la rondelle dans sa zone et a profité de l'espace en territoire neutre pour poursuivre son chemin jusqu'en zone offensive. Il a utilisé Anton Volchenkov comme écran et a battu Brodeur du côté du bloqueur.

Ce n'est pas par manque de volonté que les Devils n'ont pu répliquer avant la fin de l'engagement. Ils ont dominé les Kings 10-6 au chapitre des tirs, mais n'ont pas été en mesure de tromper la vigilance de Quick.

Les deux équipes ont obtenu plusieurs occasions de marquer en deuxième, mais Quick et Brodeur ont résisté aux assauts répétés des joueurs adverses.

Brodeur a entre autres frustré Justin Williams et Colin Fraser avec sa mitaine. De son côté, Quick a effectué son meilleur arrêt quand la tentative de dégagement de Rob Scuderi a dévié sur un joueur devant le filet. Quick a sorti la jambe droite à temps pour rediriger la rondelle avec la lame de son patin.

Les Devils ont finalement percé la muraille de Quick à 2:59 de la troisième. Steve Bernier a remis à la pointe à Marek Zidlicky, qui a décoché un tir vif. Ryan Carter a dévié le disque, qui a rebondi et qui est passé sous le bras droit de Quick.

Ilya Kovalchuk est passé bien près de permettre aux deux équipes d'éviter la prolongation, mais son tir dans les derniers instants du troisième tiers a frappé la barre horizontale.

PLUS:pc