NOUVELLES

Baron-La Salle s'illustre en Super finale de la Ligue mondiale de water-polo

02/06/2012 11:37 EDT | Actualisé 02/08/2012 05:12 EDT

CHANGSHU, Chine - La Montréalaise Sophie Baron-La Salle a été la meilleure marqueuse canadienne dans la défaite de 15-13 de l’équipe canadienne féminine contre l’Allemagne, samedi, à son premier match de classement de la Super finale de la Ligue mondiale de water-polo.

L’issue de la rencontre s’est décidée en tirs de barrage. Baron-La Salle a inscrit six buts. Invitée à commenter sa performance, Baron-La Salle s’est dite surprise d’avoir réussi à déjouer la gardienne adverse aussi souvent. «Je ne m’attendais pas à ça. Le water-polo est un sport d’équipe, alors on vise plutôt le résultat final que les performances individuelles.»

Avec une minute à faire au temps réglementaire, les Canadiennes détenaient une avance de deux buts, sauf qu’elles n’ont pu contenir l’attaque allemande.

«Nous avons fait des erreurs et nos passes ont été interceptées», a reconnu Baron-La Salle, précisant que l’affrontement a été passablement rude. «Le match a été très physique. Il y a eu plusieurs coups vicieux et la défensive allemande était très serrée, donc il y avait peu d’endroits où on pouvait nager. Je suis une joueuse de petit gabarit, alors j’ai pu me servir de ma vitesse pour marquer.»

Joëlle Békhazi, Katrina Monton, Joannie Morisseau, Dominique Perreault, Stéphanie Valin et Hanna Yelizarova étaient les autres Québécoises de l’équipe canadienne.

Dimanche, dans son match pour la septième place, le Canada affrontera l’Italie. En ronde préliminaire, les Canadiennes avaient eu raison des Italiennes par la marque de 9-4

PLUS:pc