La Victime De Luka Rocco Magnotta était Chinoise

Publication: Mis à jour:

La victime du tueur Luka Rocco Magnotta est un ressortissant chinois du nom de Jun Lin, 33 ans, a révélé vendredi matin le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM).

Il était étudiant à l'Université Concordia. M. Lin a été rapporté disparu par un proche le 29 mai dernier et aurait été vu la dernière fois le 24 mai de cette année. Selon La Presse, il était au Québec depuis juillet 2011.

Le Service de police de la Ville de Montréal a également rendu public un communiqué émis par la police Interpol, qui lance une alerte rouge mondiale afin de retrouver le jeune homme de 28 ans.

L'avis d'interpol, transmis à la police de 109 pays, note aussi les autres identités de Luka Rocco Magnotta, soit Eric Clinton Newman et Vladimir Romanov.

Au nom de la communauté de l'Université Concordia, le recteur et vice-chancelier Frederick Lowy a tenu à offrir ses sincères condoléances à la famille et aux proches de Jun Lin.

«Sa perte nous attriste; elle a touché notre communauté, particulièrement ceux d'entre nous qui le connaissaient», a-t-il dit dans un communiqué.

À la suite de cette tragédie, nous souhaitons aider le personnel, les professeurs et les étudiants à faire face à cette disparition inattendue. Los services de consultation personnelle et psychologique sont à la disposition des étudiants au 514 848-2424, poste 3545 (campus Sir-George-Williams) ou 3555 (campus Loyola).

«Il n'est jamais facile de subir la perte d'un être cher, surtout lorsque celle-ci est imprévisible. Nous sommes de tout cœur avec la famille et les proches de Jun Lin dans ces moments très difficiles», a conclu le recteur.

Université Concordia

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Luka Rocco Magnotta
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

La victime de Luka Rocco Magnotta a été identifiée

"Tueur de Montréal" : sa victime est un étudiant

Le dépeceur de Montréal recherché en France

Enquête Magnotta

Une nouvelle affaire de cannibalisme, au Maryland

Corps dépecé: voici Rocco Luka Magnotta, l'homme qui fait frémir d ...

La vidéo du meurtre est encore en ligne

Le dépeceur canadien pourrait être en France

Sexe, violence et techno