NOUVELLES

USA: le sirop de maïs ne peut être libellé "sucre", les consommateurs ravis

01/06/2012 07:53 EDT | Actualisé 01/08/2012 05:12 EDT

Les organisations de consommateurs américains ont "applaudi" vendredi une décision de l'agence de réglementation FDA qui a refusé à l'industrie du maïs le droit d'étiquetter "sucre de maïs" ce qui est aujourd'hui du "sirop de maïs à haute teneur en fructose".

"C'est une importante victoire qui fait respecter le principe de la +vérité de l'étiquette+", a indiqué dans un communiqué Sally Greenberg, directrice générale de la Ligue Nationale des Consommateurs (National Consumers League, NCL).

"Nous applaudissons la Food and Drug Administration (FDA, agence officielle qui règlemente l'alimentation et les produits pharmaceutiques) pour avoir joué les chiens de garde en faisant en sorte que les consommateurs ne soient pas trompés par le nom de +sirop de maïs à haute teneur en fructose+ changé en quelque chose que ce produit n'est pas", ajoute l'association.

Ce sirop de maïs que l'on trouve dans de nombreux produits d'épicerie américains est soupçonné par des experts, contredits par d'autres, de favoriser l'obésité.

L'Association des Raffineurs de Maïs (Corn Refiners Association) avait demandé à pouvoir étiquetter le produit "sucre de maïs", ce qui lui a été refusé mercredi par la FDA qui a estimé que le terme de "sucre" ne décrivait pas précisément la composition du produit.

L'association a en revanche affirmé que ce refus venait de "considérations techniques très restreintes" et "ne remettait pas en cause le fait scientifique que ce sirop était une forme de sucre".

La NCL et plusieurs autres organisations de consommateurs - Consumers Union (CU), Consumer Federation of America (CFA) et Shape Up America! (SUA) - avaient fait campagne auprès de la FDA pour que la demande des raffineurs soit rejetée.

ff/sj

PLUS:afp