NOUVELLES

Un pianiste turc célèbre est accusé d'avoir insulté les valeurs de l'islam

01/06/2012 11:53 EDT | Actualisé 01/08/2012 05:12 EDT

ANKARA, Turquie - Un tribunal turc a formellement accusé un pianiste et compositeur de renommée mondiale d'avoir insulté les valeurs religieuses de l'islam dans des commentaires qu'il a publiés sur Twitter.

Le tribunal, à Istanbul, a approuvé vendredi la mise en accusation du musicien turc Fazil Say, qui a joué du piano pour l'Orchestre philharmonique de New York, l'Orchestre symphonique de Berlin, l'Orchestre philharmonique d'Israël, l'Orchestre national de France et le Tokyo Symphony.

Le musicien de 42 ans fait face à des accusations d'incitation à la haine et d'insulte aux «valeurs religieuse», entre autres.

Say, qui a agi à titre d'ambassadeur culturel pour l'Union européenne, se serait moqué des croyances islamiques sur le paradis.

L'avocate de Say, Meltem Akyol, a indiqué que le procès commencera le 18 octobre.

Le pianiste pourrait être condamné à un maximum d'un an et demi de prison s'il est reconnu coupable.

PLUS:pc