NOUVELLES

Un juge de la Floride ordonne à George Zimmerman de retourner en prison

01/06/2012 03:21 EDT | Actualisé 01/08/2012 05:12 EDT

SANFORD, États-Unis - Un juge de la Floride a révoqué, vendredi, la libération sous caution de George Zimmerman, ce surveillant volontaire de quartier accusé d'avoir tué un jeune Noir non armé en février.

Le juge Kenneth Lester a ordonné le retour en prison de George Zimmerman d'ici 48 heures.

Le juge a expliqué que l'accusé et sa femme avaient trompé la cour au sujet du montant d'argent dont ils disposaient quand la caution a été fixée à 150 000 $US en avril. Les procureurs affirment que Zimmerman disposait alors de 135 000 $US collectés par l'entremise du site Internet qu'il a mis sur pied. La femme de Zimmerman, Shellie, avait déclaré à la cour en avril qu'elle étudiait en sciences infirmières et que son mari n'avait pas d'emploi.

«Il ne peut pas obtenir le bénéfice d'une caution moins élevée fondée sur ce mensonge matériel», a déclaré le juge Lester en annonçant son jugement.

L'avocat de la défense, Mark O'Mara, a estimé que le fait que George Zimmerman et sa femme n'aient pas utilisé l'argent pour quoi que ce soit montre qu'«il n'y a pas eu de supercherie». Depuis sa libération sous caution en avril, George Zimmerman réside dans un lieu non précisé pour des raisons de sécurité.

Le procureur Bernie De la Rionda a qualifié le témoignage de Zimmerman de «trompeur».

«Cette cour a été poussée à croire qu'ils n'avaient pas un seul cent», a dit le procureur. «C'était trompeur et je ne sais que dire à part qu'il s'agissait d'un mensonge flagrant».

Le juge a indiqué qu'il fixerait la date d'une nouvelle audience quand George Zimmerman serait de retour en prison afin qu'il puisse s'expliquer.

George Zimmerman a plaidé non coupable à une accusation de meurtre non prémédité et affirme avoir agi en état de légitime défense. Il a tué Trayvon Martin, âgé de 17 ans, lors d'un affrontement dans une communauté privée de Sanford, en Floride, qu'il patrouillait en tant que citoyen volontaire.

L'avocat de la famille Martin, Benjamin Crump, a déclaré que ses clients avaient toujours estimé que George Zimmerman devait rester en prison jusqu'à son procès.

Questionné à savoir si la crédibilité de l'accusé pourrait être entachée par ce rebondissement dans le dossier, Me Crump a répondu: «Nous nous attendons à ce que le procureur spécial fasse de la crédibilité de George Zimmerman le centre de ce procès».

L'affaire Trayvon Martin a suscité un tollé aux États-Unis parce que George Zimmerman n'a pas été arrêté immédiatement après les faits, en partie grâce à la loi sur la légitime défense en Floride, qui permet aux citoyens de faire usage de la force létale dans plusieurs circonstances.

Zimmerman s'est lui-même rendu aux autorités le 12 avril, après plus d'un mois de manifestations à travers les États-Unis. L'affaire a ravivé les tensions raciales et relancé le débat sur le contrôle des armes à feu et les lois sur la légitime défense.

PLUS:pc