NOUVELLES

Tunisie: des centaines de personnes manifestent contre "les juges ripoux"

01/06/2012 07:35 EDT | Actualisé 01/08/2012 05:12 EDT

Des centaines de personnes ont manifesté vendredi devant le palais de justice de Tunis, pour fustiger "les juges ripoux" et réclamer "l'assainissement" de l'administration judiciaire, a constaté un photographe de l'AFP.

"Vous étiez les serviteurs de Ben Ali!" "Compromis avec l'ancien régime!" "Voleurs, corrompus, juges ripoux, dégagez!" criaient les manifestants, dont de nombreux sympathisants du parti islamiste Ennahda.

"Monsieur le ministre de la Justice, montre nous la liste des juges corrompus!" pouvait-on également entendre.

Les tensions entre le gouvernement dominé par les islamistes et la magistrature se sont accrues après l'annonce samedi dernier par le ministère de la Justice de la révocation de 81 magistrats soupçonnés de corruption et ayant été "compromis" avec l'ancien régime de Ben Ali.

Cette décision a provoqué une grève des magistrats mercredi, suspendue après que le ministre de la Justice Nourredine Bhiri eut accepté le principe de recours pour les magistrats révoqués.

Sous Ben Ali, la justice et la presse étaient aux ordres de l'exécutif, particulièrement dans les procès politiques et d'opinion. Toutefois, plusieurs magistrats tunisiens étaient montés au créneau pour protester contre l'instrumentalisation de la justice.

Plusieurs manifestations réclamant "l'assainissement" ou l'"épuration" de certaines administrations ou services publics ont eu lieu ces derniers mois à Tunis.

En mars et avril, des pro-Ennahda, le parti islamiste qui domine le gouvernement, ont campé pendant 50 jours devant le siège de la télévision nationale pour réclamer son "épuration".

fb-cf/kl/ej

PLUS:afp