NOUVELLES

Tour de France - Evans se veut optimiste malgré un début de saison compliqué

01/06/2012 08:11 EDT | Actualisé 01/08/2012 05:12 EDT

L'Australien Cadel Evans, qui s'apprête à prendre le départ dimanche du Critérium du Dauphiné, se veut confiant à un mois du Tour de France dont il est le vainqueur en titre, malgré un début de saison tronqué par des soucis physiques et des sollicitations extra-sportives.

"Evidemment, j'ai été très sollicité durant la période de la hors saison, avec toutes les obligations dues à un vainqueur du Tour", a expliqué à l'Australian Associated Press, Evans qui est également devenu père en décembre dernier.

"J'ai aussi eu une infection des sinus qui a ralenti ma préparation, au point de m'empêcher de courir certaines classiques" des Ardennes en avril, a ajouté l'Australien.

"Entre-temps, j'ai bien couru au Critérium International, en remportant le contre-la-montre puis la course, c'était bien", a contrebalancé le leader de l'équipe BCM.

"Le plus important pour moi maintenant est de continuer à travailler et à me préparer avec l'équipe afin d'arriver à notre pic de forme au départ" du Tour le 30 juin à Liège (Belgique).

Evans, qui n'a plus couru depuis fin avril et le Tour de Romandie dont il a fini 29e alors qu'il en était le tenant, n'a toutefois pas que la Grande Boucle comme objectif cette année, puisqu'il vise également une victoire aux JO de Londres début août et peut-être une autre aux Championnats du monde sur route en septembre.

Pour Evans, ce sont l'unité et l'esprit d'équipe chez BMC qui seront prépondérants pour les éventuels succès à venir.

"L'an dernier, mes victoires au Tirreno-Adriatico et Tour de Romandie avaient donné confiance au groupe et cela avait aidé à gagner le Tour, donc même si cette saison n'a pas encore été à la hauteur de mes attentes, je sens que la même unité règne chez nous."

Evans aura l'occasion de jauger sa forme dès dimanche lors du Critérium du Dauphiné qui partira de Grenoble (sud-est de la France), avec pour autres têtes d'affiche le Luxembourgeois Andy Schleck, le vainqueur de l'an passé le Britannique Bradley Wiggins, l'Italien Vincenzo Nibali, le Belge Philippe Gilbert et le Français Thomas Voeckler.

rsm/jah/nip/grd

PLUS:afp