MLS: Les rénovations au stade de l'Impact respecteront les échéanciers

Publication: Mis à jour:
STADE SAPUTO
(Crédit photo: Site Web de l'Impact) | Site Web Impact

MONTRÉAL - Les travaux ne seront peut-être pas tous complétés, mais l'Impact de Montréal disputera son premier match dans le nouveau stade Saputo à temps pour la visite des Sounders de Seattle le 16 juin.

Le président de l'équipe Joey Saputo a porté fièrement son casque de construction vendredi et s'est joint aux journalistes afin de faire une visite du complexe, encore passablement encombré.

«Ce sera un marathon jusqu'à la fin, mais c'est excitant, a-t-il déclaré. La surface gazonnée est sur le point d'être posée et nous nous affairons aux derniers travaux.

«C'est assez 'cool' ce que nous avons fait.»

Afin de répondre aux normes de la ligue, le stade âgé de quatre ans a dû être agrandi après que le club se soit joint à la Major League Soccer à titre d'équipe d'expansion cette saison. Il passera de 13 034 à 20 341 sièges.

Grâce aux investissements de l'ordre de 23 millions $ du gouvernement du Québec, le chantier s'est mis en branle lorsque la saison de l'Impact dans la North American Soccer League s'est terminée, en octobre dernier.

On estime que 1970 tonnes d'acier, 113 tonnes d'aluminium et 200 000 pieds de fils électriques ont été utilisés afin d'agrandir le stade, qui comptera à échéance plus de sièges, plus de loges et plus de concessions alimentaires.

Saputo a précisé qu'une section d'environ 900 sièges située dans la portion Est du stade devra être complétée plus tard cette saison, mais le travail n'empêchera pas les matchs d'être disputés sur la pelouse du stade.

Pendant les travaux, l'Impact a disputé ses cinq premiers matchs en MLS à domicile ainsi qu'un autre en Championnat canadien Amway au Stade olympique, situé tout près. Ils ont suscité des foules records, notamment celle de 60 000 spectateurs à l'occasion de la visite de l'international anglais David Beckham et du Galaxy de Los Angeles.

Saputo a toutefois suggéré qu'un total de 20 000 sièges était parfait pour la majorité des matchs.

«Nous devons nous assurer que chaque match sera à guichets fermés, a-t-il poursuivi. C'est bien d'avoir 60 000 personnes lorsque Beckham vient. C'est bien d'avoir 50 000 personnes pour notre match d'ouverture.

«Mais pour l'instant, j'estime que notre marché peut attirer en moyenne 20 000 spectateurs par match. C'est là-dessus que nous devons nous concentrer.»

L'équipe continuera de jouer ses trois premiers matchs de chaque saison au Stade olympique, afin d'éviter le froid et la neige du mois de mars et du début avril.

Leur véritable domicile demeure le stade Saputo qui, contrairement au Stade olympique, aura sa pelouse naturelle, qui devrait être installée d'ici la semaine prochaine sur ce qui est actuellement une base de sable.

L'Impact (3-7-3) a disputé huit de ses 13 premiers matchs en MLS à l'étranger, mais entamera très bientôt un séjour passablement occupé à domicile. Cinq de ses huit prochains affrontements seront au stade Saputo, dont celui du 27 juin contre le Toronto FC — qui sera également le premier du nouveau joueur désigné Marco Di Vaio à Montreal.