NOUVELLES

L'opposition syrienne accuse l'Iran de livrer des armes à Damas

01/06/2012 11:03 EDT | Actualisé 01/08/2012 05:12 EDT

Le Conseil national syrien, principale coalition de l'opposition, a accusé vendredi l'Iran d'ingérence dans les affaires syriennes en fournissant à Damas une aide militaire, et appelé à une enquête de la Ligue arabe et de l'ONU à ce sujet.

"En dépit des crimes commis par le régime syrien (...), le régime iranien semble déterminé à lui fournir son plein soutien militaire, sécuritaire, économique et politique", a déploré le CNS dans un communiqué.

Le CNS a accusé Téhéran de fournir à Damas des outils de surveillance électronique et des armes, notamment des explosifs, de l'artillerie lourde et des chars.

"Les Gardiens de la révolution iraniens ont participé à des opérations visant à persécuter des opposants au régime", affirme encore le CNS, accusant les autorités iraniennes d'être "complices d'une tentative de lancer une guerre civile en Syrie".

La coalition d'opposition a appelé les Nations unies et la Ligue arabe à "enquêter" sur le sujet.

Le Conseil de sécurité de l'ONU "doit condamner et prendre les mesures nécessaires, ainsi qu'empêcher l'arrivée illégale d'armes et d'équipement iraniens au régime", ajoute le CNS.

Selon lui, "Téhéran a également donné des milliards de dollars (au régime syrien) à travers des banques au Liban et en Irak, afin d'empêcher l'effondrement de l'économie".

ser-am/cnp/vl

PLUS:afp