NOUVELLES

Les élections en Tunisie se tiendront en mars 2013, déclare le Premier ministre

01/06/2012 06:10 EDT | Actualisé 01/08/2012 05:12 EDT

Les prochaines élections générales en Tunisie se tiendront "vers le 20 ou le 21 mars" 2013, a déclaré le chef du gouvernement Hamadi Jebali en marge du 5e forum sino-arabe qui s'est achevé jeudi soir à Hammamet (est).

Interrogé par l'AFP sur la date du scrutin, généralement admise au printemps 2013, M. Jebali a répondu: "en mars, bien sûr! Vers le 20 ou le 21, en tout cas au début des vacances (scolaires). C'est la date fixée pour le moment".

Les prochaines élections en Tunisie (législatives et peut-être présidentielle selon le type de régime qui sera choisi) doivent se tenir après l'adoption de la nouvelle Constitution en cours de rédaction par l'Assemblée constituante issue du scrutin d'octobre 2011.

Le président de l'Assemblée Mustapha Ben Jaafar a répété à plusieurs reprises ces dernières semaines que la rédaction de la Constitution serait achevée pour le 23 octobre 2012, soit un an après l'élection des députés.

"Il y a une volonté claire de la Troïka (la coalition des partis au pouvoir) d'accélérer la rédaction de la Constitution", a assuré M. Jebali.

Les islamistes d'Ennahda, qui dominent le gouvernement et l'Assemblée constituante, sont alliés aux deux partis de gauche Congrès pour la République (CPR) et Ettakatol.

Les travaux de l'Assemblée constituante sont très lents et beaucoup s'interrogent sur sa capacité à achever la constitution dans les délais impartis.

"Le peuple sera témoin des discussions qui auront lieu, entre ceux qui veulent s'attarder et ceux qui veulent aller vite. Nous (la troïka) nous ferons vite. Ce n'est pas dans l'intérêt de notre pays de retarder les élections et de retarder la rédaction de la Constitution", a encore dit M. Jebali.

mh-cf/aub

PLUS:afp