NOUVELLES

Kuznetsova, championne 2009, élimine Radwanska à Roland Garros

01/06/2012 10:18 EDT | Actualisé 01/08/2012 05:12 EDT

PARIS - Même s'il est encore loin d'être à son mieux, Roger Federer a néanmoins trouvé le moyen de gagner aux Internationaux de tennis de France.

Le champion 2009 à Roland Garros a été obligé de disputer quatre sets pour le deuxième match d'affilée, triomphant du Français Nicolas Mahut 6-3, 4-6, 6-2, 7-5 au troisième tour.

«Parfois, les joueurs qui sont assez grands sont obligés de défendre très souvent. En même temps, ils sont capables d'attaquer. Il était donc difficile à jouer surtout pour les 2 ou 3 premiers coups de chaque échange, a expliqué Federer au sujet de son adversaire.

«Je trouve qu'il a bien joué mais, dans l'ensemble, je suis content de m'en être sorti.»

Federer, qui tente de devenir le premier joueur dans la trentaine à gagner un titre majeur depuis Andre Agassi en 2003 aux Internationaux d'Australie, a enregistré sa 235e victoire en tournoi du Grand Chelem.

Pour Mahut, c'était la première fois qu'il remportait un set contre Federer en quatre confrontations.

«J’avais peur surtout de me faire écraser et je suis content d’avoir fait le match avec lui, a révélé Mahut. J’ai un regret, la fin du quatrième set. J’aurais bien aimé le pousser au cinquième set, malheureusement je n’y suis pas parvenu.»

Le favori Novak Djokovic a pour sa part porté à 24 matchs sa séquence victorieuse en tournoi du Grand Chelem en défaisant le Français Nicolas Devilder 6-1, 6-2, 6-2.

Djokovic a gagné les trois dernières manches du Grand Chelm et il a besoin de quatre autres victoires à Roland Garros pour devenir le troisième joueur de l'histoire à détenir les quatre titres majeurs en même temps. Rod Laver est le dernier à l'avoir fait, en 1969.

Dans d'autres matchs au tableau messieurs, le Français Jo-Wilfried Tsonga, no 5, le Tchèque Tomas Berdych, no 7, Juan Martin del Potro, no 9, se sont également qualifiés pour le troisième tour.

Maria Sharapova a elle aussi triomphé, atteignant la troisième ronde grâce à une autre victoire aisée, tandis que Agnieszka Radwanska, no 3, et Ana Ivanovic, championne 2008 à Roland Garros, ont subi l'élimination.

Deux jours après avoir éliminé Venus Williams, Radwanska a subi le même sort au troisième tour.

La Polonaise de 23 ans s'est inclinée devant Svetlana Kuznetsova, championne en 2009 à Roland Garros, 6-1, 6-2. Elle était méconnaissable par rapport à la joueuse qui a dominé Williams, septuple championne en Grand Chelem, en deux manches mercredi.

«Elle a fait preuve d'agressivité avec tous ses coups, a expliqué Radwanska au sujet de Kuznetsova. Elle avait une réponse pour tout ce que je tentais de faire.»

Radwanska connaît une excellente année sur le circuit, ayant remporté trois titres et elle s'est hissée au troisième rang mondial, son meilleur classement en carrière, le mois dernier. Mais elle est aussi la seule joueuse à figurer dans le top-10 mondial qui n'a pas encore disputé une demi-finale lors d'un tournoi du Grand Chelem.

«Bien entendu, c'est toujours décevant de perdre dès la première semaine d'un tournoi du Grand Chelem, a confié Radwanska. Aujourd'hui, je n'ai pas si mal joué, elle a tout simplement été incroyable.»

Aux dépens de Kuznetsova, Radwanska en arrache toutefois. Son palmarès est désormais de 3-10, dont ses deux seules défaites en finale.

Avant leur confrontation vendredi, Radwanska présentait une fiche de 38 victoires et sept défaites en 2012, dont six de ces défaites contre le favorite Victoria Azarenka.

Kuznetsova, qui a aussi remporté les Internationaux des États-Unis en 2004, a connu des ennuis depuis sa conquête du titre à Roland Garros il y a trois ans. Elle a depuis disputé un seul quart de finale du Grand Chelem.

Trois jours après avoir blanchi son adversaire en première ronde, Sharapova, no 3, a vaincu la Japonaise Ayumi Morita 6-1, 6-1.

Sharapova a mérité trois titres majeurs en carrière, mais elle a toujours besoin d'une victoire à Roland Garros pour réussir un Grand Chelem en carrière.

L'an dernier, elle s'est inclinée en demi-finales aux Internationaux de France.

Pour sa part, Ivanovic a perdu 1-6, 7-5, 6-3 aux mains de l'Italienne Sara Errani dans un match de troisième ronde.

Ivanovic, no 13 et ancienne no 1 mondiale, a commis 37 de ses 40 erreurs directes au cours des deux derniers sets. Errani en a totalisé seulement 18.

Pour Errani, c'est la deuxième fois en 39 matchs qu'elle triomphe d'une adversaire classée parmi les 15 premières au classement.

PLUS:pc