NOUVELLES

Kofi Annan estime que la violence en Syrie "ne peut pas durer éternellement"

01/06/2012 09:21 EDT | Actualisé 01/08/2012 05:12 EDT

Le médiateur international pour la Syrie Kofi Annan s'est dit vendredi "frustré" face à la poursuite des violences dans ce pays, une situation qui "ne peut pas durer éternellement" selon lui.

"Des mesures courageuses sont nécessaires de la part du président (syrien Bachar) al-Assad (...) pour donner un réel élan à la mise en oeuvre du plan" de sortie de crise", a-t-il souligné lors d'une conférence de presse à Beyrouth, après avoir rencontré les principaux dirigeants libanais.

"Cette situation ne peut pas durer éternellement", a-t-il martelé.

"Je suis frustré, plus encore peut-être que la plupart d'entre vous", a-t-il déclaré aux journalistes. "Je voudrais vraiment que les choses aillent beaucoup plus vite".

Les observateurs déployés par l'ONU n'arrivent pas à faire respecter le cessez-le-feu entré en vigueur le 12 avril dans le cadre du plan Annan, qui prévoit aussi le retrait des chars des villes, la libération des personnes arrêtées dans le cadre de la répression, la libre circulation des médias et de l'aide humanitaire ainsi que l'ouverture d'un dialogue politique.

cnp/ram/sw

PLUS:afp