NOUVELLES

GP de Catalogne - Essais: Lorenzo et neuf autres pilotes dans la même seconde

01/06/2012 12:28 EDT | Actualisé 01/08/2012 05:12 EDT

L'Espagnol Jorge Lorenzo (Yamaha), a été le plus rapide sur l'ensemble des deux séances d'essais libres qui se sont déroulées vendredi sur le circuit de Montmelo en vue du Grand Prix de Catalogne dimanche.

Par une température flirtant avec les 30 degrés, dix pilotes se sont classés en une seconde sur un rythme très rapide.

Lorenzo, leader du championnat du monde et pilote officiel de la marque aux trois diapasons a devancé quatre pilotes d'écurie satellite. Stoner, officiel Honda, en proie à des problèmes de vibrations est seulement sixième devant Ben Spies (Yamaha) alors que Dani Pedrosa, sur la même moto que Stoner, connaissait les mêmes déboires que l'Australien.

La surprise est venue de l'Espagnol Alvaro Bautista, officiel Suzuki encore l'an dernier, et qui, grâce à l'usage de pneus tendres a placé sa Honda de l'écurie Gresini à la deuxième place, à 207/1000e de Lorenzo.

L'an dernier, Marco Simoncelli - qui s'est tué en fin de saison en Malaisie - avait obtenu la première position de pointe de sa courte carrière en MotoGP, également à Montmelo et sur une Honda Gresini.

Derrière Bautista, les deux titulaires de l'écurie française Tech3 se sont encore fait remarquer: Crutchlow est 3e temps et Dovizioso 4e au guidon d'une Yamaha M1.

L'Espagnol Hector Barbera, en 5e position a réussi à placer la meilleure Ducati, celle de l'écurie Pramac, tandis que Valentino Rossi n'a pas pu faire mieux que 12e sur la machine italienne officielle. "Nous n'avons pas mis de pneu soft pour faire un temps dans les dernières secondes mais je dois reconnaître que nous ne sommes pas assez rapides", a concédé l'Italien qui rencontre des problèmes d'adhérence avec sa roue arrière.

En Moto2, le Suisse Thomas Luthi (Suter) n'a laissé à personne d'autre le soin de dominer une séance d'essai tandis qu'en Moto3, en temps combinés, le Français Louis Rossi, récent vainqueur du Grand Prix de France, a réalisé sa première "pole" virtuelle.

syd/gd

PLUS:afp