NOUVELLES

Corps dépecé à Montréal: la victime est un étudiant chinois (police)

01/06/2012 12:02 EDT | Actualisé 01/08/2012 05:12 EDT

La victime de l'homme qui a dépecé un corps pour en envoyer des parties par la poste à des partis politiques canadiens et posté une vidéo de son crime sur internet est un étudiant chinois, a annoncé vendredi la police de Montréal.

Il s'agit de Jun Lin, âgé de 32 ans, a dit à la presse un porte-parole de la police de Montréal, Ian Lafrenière. Originaire de la ville de Wuhan, dans la province du Hubei (centre de la Chine), il serait arrivé au Québec en juillet dernier pour y faire ses études.

"Tout nous porte à croire que ces gens se connaissaient", a ajouté le porte-parole au sujet de la victime et de son meurtrier présumé, l'ancien acteur de films pornographiques canadien Luka Rocco Magnotta, 29 ans.

Magnotta, contre lequel Interpol a lancé un mandat d'arrêt international, est connu sous trois identités différentes et il est accusé de meurtre prémédité et outrage à cadavre, a précisé le porte-parole.

Il aurait commis le meurtre dans la nuit du 24 au 25 mai et se serait envolé vers l'Europe le 26, a indiqué M. Lafrenière. "Le pays de destination, on le garde pour nous", parce "qu'il peut être n'importe où en Europe". "On a même mentionné qu'il pourrait être revenu au Canada sous une autre identité", a-t-il ajouté.

Le quotidien The Globe and Mail, citant des sources non identifiées, a affirmé qu'il pourrait se trouver en France, mais la police française ne l'a pas confirmé jusqu'à présent.

La victime aurait suivi volontairement Magnotta chez lui pour avoir des relations sexuelles, indiquait vendredi le quotidien La Presse.

Mardi, un pied humain et une main avaient été découverts dans des colis postaux, l'un au siège du Parti conservateur, au pouvoir à Ottawa, l'autre adressé au parti libéral, dans l'opposition.

Dans une vidéo de près de 11 minutes, apparemment tournée par le suspect et mise en ligne le 25 mai sur deux sites internet, on pouvait voir le meurtre, à l'aide d'un pic à glace, d'un homme nu ligoté sur un lit, puis le démembrement de son corps et différents gestes barbares auquel se livre l'assassin.

La police a lancé un appel aux personnes qui ont fait circuler ces images pour qu'elles les retirent, mais elle se heurte à bien des difficultés, a reconnu M. Lafrenière. "On trouve étrange que des personnes aient un plaisir à regarder ces images qui, même pour un policier, sont insupportables".

Ancien acteur bisexuel de films pornographiques, Luka Rocco Magnotta, originaire de l'Ontario, est également connu sous les noms d'Eric Clinton Newman ou Vladimir Romanov.

Il porte des perruques et peut se déguiser en femme, a poursuivi M. Lafrenière, en se disant optimiste sur la possibilité de l'interpeller prochainement.

jl/via/sf

PLUS:afp