NOUVELLES

Wall Street finit en baisse, fébrile avant les chiffres de l'emploi aux USA

31/05/2012 04:38 EDT | Actualisé 31/07/2012 05:12 EDT

Wall Street a terminé à la baisse jeudi, fébrile avant la publication vendredi du rapport mensuel sur l'état du marché de l'emploi aux Etats-Unis, des indicateurs économiques médiocres n'offrant aucun soutien: le Dow Jones a cédé 0,21% et le Nasdaq 0,35%.

Selon les chiffres définitifs à la clôture, le Dow Jones Industrial Average a perdu 26,41 points à 12.393,45 points et le Nasdaq, à dominante technologique, 10,02 points à 2.827,34 points.

L'indice élargi Standard & Poor's 500 a reculé de 0,23% (2,99 points) à 1.310,33 points.

La Bourse new-yorkaise a oscillé toute la séance autour de l'équilibre.

Après avoir ouvert sans direction, elle s'est repliée en territoire négatif, avant de repartir en hausse, tirée par les valeurs financières. En fin de séance toutefois, la nervosité a repris le dessus et les cours sont repartis dans le rouge.

"Je ne dirais pas que le marché a été positif ou négatif, mais plutôt sans inspiration", a observé Hugh Johnson, du gestionnaire d'actifs Hugh Johnson Advisors.

Selon lui, "le plus important" reste "l'impatience des investisseurs à connaître les chiffres de l'emploi" attendus vendredi. "Ils vont donner le la pour les trois prochaines semaines", a dit M. Johnson, tout en notant que les indicateurs publiés jeudi ont été "plutôt mauvais".

Les nouvelles inscriptions hebdomadaires au chômage sont remontées aux Etats-Unis, alors que le marché attendait une baisse. Cette progression était jugée de mauvais augure avant le relevé mensuel sur l'emploi, vendredi.

La croissance économique du pays a en outre ralenti plus qu'on le pensait jusque-là au premier trimestre, selon la deuxième estimation du PIB américain publiée jeudi à Washington.

Dans ce contexte, il y a peu de chances de voir "un nouveau mouvement d'intérêt à l'achat sur les marchés américains", a fait remarquer Frederick Dickson, de DA Davidson.

Le marché obligataire a poursuivi sa nette hausse, illustrant les craintes des investisseurs. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans a chuté à 1,5810% contre 1,625% mercredi, et celui à 30 ans à 2,6720% contre 2,718%.

sab/sl/mdm

PLUS:afp