NOUVELLES

Visite d'un commandant iranien dans des îles disputées avec les Emirats

31/05/2012 07:29 EDT | Actualisé 31/07/2012 05:12 EDT

Le chef des Gardiens de la révolution (Pasdaran), la garde prétorienne du régime iranien, a effectué jeudi une visite dans trois îles que se disputent l'Iran et les Emirats arabes unis dans le Golfe, selon une source officielle.

Le commandant Mohammad Ali Jafari, accompagné du chef de la marine Ali Fadavi, s'est rendu à Abou Moussa, la Grande et la Petite Tomb où il a prononcé un discours affirmant que ces îles représentaient "un territoire stratégique et sensible" de l'Iran, selon le site officiel des Pasdaran.

Il s'est dit satisfait des conditions de déploiement des unités de combat iraniennes à Abou Moussa et a transmis un "message d'amitié" aux pays arabes voisins du Golfe, a ajouté le site.

Cette visite est susceptible de provoquer la colère des autorités émiraties qui revendiquent ces trois îles en vertu de l'accord de 1971 signé après le départ des forces britanniques du Golfe précédant l'indépendance des Emirats.

Téhéran rejette les revendications des Emirats sur Abou Moussa et les îlots de la petite et grande Tomb dont il a pris le contrôle en 1971.

Les Emirats avaient protesté contre une visite le 11 avril du président iranien Mahmoud Ahmadinejad sur l'île d'Abou Moussa.

Une crise avait ensuite éclaté entre Téhéran et le Conseil de coopération du Golfe (CCG), qui regroupe outre les Emirats, l'Arabie saoudite, le Koweït, Oman, le Qatar et Bahreïn et qui s'est toujours montré solidaire avec Abou Dhabi dans sa dispute avec l'Iran.

Le 20 avril, l'Iran avait adressé une lettre à l'ONU pour réaffirmer sa souveraineté sur les trois îles qui "font partie intégrante du territoire iranien". Téhéran s'était dit aussi prêt à des "discussions constructives" avec les Emirats à propos de tout "malentendu" émanant de "l'application des documents échangés en 1971".

Abou Moussa est une île de 12 km2 qui se trouve à peu près à égale distance de l'Iran et des Emirats. Sa position stratégique et ses réserves supposées de pétrole en font un enjeu important.

bur-rmb/tp/vl

PLUS:afp