Les universités montréalaises ont déboursé plus de 1 million de dollars depuis le début du conflit étudiant pour embaucher des agents de sécurité de firmes privées, afin d'assurer la sécurité de leur campus.

Lire l'intégralité de l'article sur www.lapresse.ca