NOUVELLES

Roland-Garros: Andy Murray atteint le troisième tour dans la douleur

31/05/2012 06:27 EDT | Actualisé 31/07/2012 05:12 EDT

PARIS - Grimaçant de douleur en raison de maux de dos, Andy Murray a failli abandonner aux Internationaux de tennis de France, jeudi.

Mais le Britannique, quatrième tête de série, s'est accroché et s'est admirablement raplombé après avoir connu un premier set désastreux, défaisant Jarkko Nieminen 1-6, 6-4, 6-1, 6-2 pour atteindre le troisième tour.

«Je n'étais probablement qu'à quelques points d'abandonner, a reconnu Murray. Je ne voulais simplement pas arrêter le match. Puis, à la fin du deuxième set, j'ai commencé à rester debout lors des changements de côté, et mon dos a commencé à se détendre un peu.»

Quelques heures plus tard, l'Américain John Isner, 10e tête de série, a été impliqué dans un autre match-marathon.

Le vainqueur du plus long match de l'histoire a rendu les armes contre le Français Paul-Henri Mathieu 6-7 (2), 6-4, 6-4, 3-6, 18-16 au bout de cinq heures et 41 minutes d'action. Le dernier set uniquement a duré 2:28.

«Je ne me suis jamais senti confortable. C'est comme ça depuis que je suis arrivé en Europe, honnêtement, a dit Isner. Je ne sais pas ce que c'est. Je n'ai simplement pas joué de la bonne façon.»

Il y a deux ans, Isner avait défait Nicolas Mahut 70-68 dans le cinquième set à Wimbledon.

En raison du retard accumulé, le match de deuxième tour de Maria Sharapova a été remis à vendredi.

Pour revenir à Murray, il peinait à se déplacer au début de la rencontre sur le terrain Philippe Chatrier, et Nieminen a profité de la situation.

Après avoir perdu les quatre premières parties, Murray a demandé la présence d'un soigneur. Il a réussi le bris à la reprise des activités, avant de recevoir d'autres traitements.

Le premier set n'a pas traîné en longueur et Murray a pris une autre pause pour des traitements. Ceux-là l'ont de toute évidence remis sur pieds.

C'est à ce moment qu'il a commencé à songer à abandonner.

«C'est à peu près à ce temps-là, à la fin du premier set, puis encore après que j'aie joué quelques autres jeux, a relaté Murray. C'est alors que j'ai évalué la possibilité d'abandonner, ou continer.

«Je suis heureux que j'aie décidé de poursuivre.»

Même s'il a été victime d'un bris de service d'entrée de jeu en deuxième manche, Murray a retrouvé ses jambes. À 4-4 dans le set, il était en maîtrise de la situation. Il n'a plus regardé derrière par la suite.

«J'aurais dû prendre une double pause après le deuxième set afin de prendre le deuxième set, a confié Nieminen. Je n'ai pas pu le faire, et puis j'ai été très mauvais lors du changement de côté, j'ai joué deux mauvais jeux, et il s'est mis à mieux joué.

«Je n'ai jamais pu reprendre mon rythme par la suite.»

Murray a raté le tournoi de Madrid cette année en raison de maux de dos. Dernièrement, après sa défaite contre Richard Gasquet à l'omnium d'Italie, il disait que la blessure l'affectait encore.

Elle l'a clairement incommodé, jeudi, mais il a trouvé une façon de l'emporter.

Nadal expéditif

Dans d'autres matchs du tableau masculin, Rafael Nadal a amélioré sa fiche à 47-1 en ne faisant qu'une bouchée de Denis Istomin, de l'Ouzbékistan, 6-2, 6-2, 6-0.

L'Espagnol, deuxième tête de série, n'a perdu que contre Robin Soderling à Paris, en 2009.

Le Français Jo-Wilfried Tsonga (no 5) et l'Espagnol David Ferrer (no 6) ont également signé des victoires.

Chez les femmes, la championne de Wimbledon Petra Kvitova, quatrième tête de série du tournoi, a atteint le troisième tour en écartant la Polonaise Urszula Radwanska 6-1, 6-3.

Radwanska est la jeune soeur de la troisième tête de série, Agnieszka Radwanska, tombeuse de Venus Williams, mercredi.

La Danoise Caroline Wozniacki (no 9) a également accédé au troisième tour, en éliminant l'Australienne Jarmila Gajdosova 6-1, 6-4.

La championne en titre Li Na a facilement atteint le tour suivant en disposant de la Française Stéphanie Foretz Gaçon 6-0, 6-2.

Francesca Schiavone, la championne des Internationaux de France en 2010 et finaliste l'an dernier, a vaincu la Bulgare Tsvetana Pironkova 2-6, 6-3, 6-1.

PLUS:pc