NOUVELLES

Roland-Garros - Nadal démolit, Murray grimace

31/05/2012 12:59 EDT | Actualisé 31/07/2012 05:12 EDT

Rafael Nadal s'est qualifié au pas de charge pour le troisième tour de Roland-Garros en surclassant l'Ouzbek Denis Istomin jeudi mais Andy Murray a souffert du dos et inquiète pour la suite du tournoi.

Aussi à l'aise sur le Suzanne-Lenglen que sur le Central, où il a soulevé le trophée à six reprises, le Majorquin a soufflé du court (6-2, 6-2, 6-0) son adversaire, 43e mondial qui est pourtant généralement du genre coriace.

"On peut toujours mieux jouer mais je content de la manière dont j'ai gagné ce match, surtout dans le dernier set, je progresse jour après jour", a réagi le N.2 mondial, visiblement ravi de son récital de 1h50.

On peut souhaiter d'ores et déjà bon courage à son prochain adversaire, l'Argentin Eduardo Schwank, car le sextuple vainqueur du tournoi est de très loin le plus impressionnant des favoris jusque-là.

Rien à voir avec Andy Murray, pratiquement incapable de bouger à cause de spasmes au dos au début de son match face au Finlandais Jarkko Nieminen.

Mené 6-1, 4-2, l'Ecossais de 25 ans s'est retrouvé au fond du gouffre et la première sensation du tournoi masculin était sur les rails.

Grimaçant, se retournant souvent vers son clan et son entraîneur Ivan Lendl, le N.4 mondial a fait appel au soigneur à trois reprises, celui-ci lui conseillant purement et simplement d'abandonner.

Mais Murray a réussi à se surpasser pour s'imposer (1-6, 6-4, 6-1, 6-2), bien aidé par la fébrilité de son adversaire. "Pour être honnête je ne sais pas trop comment j'ai fait pour gagner ce match", a-t-il réagi.

Reste que s'il s'en est sorti, cette douleur au dos inquiète dans son camp avant de retrouver au prochain tour le Colombien Santiago Giraldo qui n'a fait qu'une bouchée du grand espoir australien Bernard Tomic 6-4, 6-1, 6-3.

Nadal a entraîné dans son sillage ses compatriotes David Ferrer et Nicolas Almagro, vainqueurs de Benoît Paire (6-3, 6-3, 6-2) et Marcos Baghdatis (6-4, 6-3, 7-5).

Chez les dames, la tenante du titre Li Na a surclassé la Française Stéphanie Foretz (6-0, 6-2) mais la finaliste sortante Francesca Schiavone a lâché un set face à la Bulgare Tsvetana Pironkova (2-6, 6-3, 6-1).

jk/jmt

PLUS:afp