NOUVELLES

Roland-Garros - Murray dans la douleur au troisième tour

31/05/2012 08:25 EDT | Actualisé 31/07/2012 05:12 EDT

L'Ecossais Andy Murray, pratiquement incapable de bouger en début de match à cause de spasmes au dos, a réussi à se surpasser pour atteindre dans la douleur le 3e tour de Roland-Garros avec une victoire en quatre sets 1-6, 6-4, 6-1, 6-2 sur le Finlandais Jarkko Nieminen jeudi.

Murray a fait preuve d'un grand courage pour surmonter la douleur et renverser une situation très compromise lorsqu'il a été mené 6-1, 4-2 par Nieminen qui, de son propre aveu, n'avait "presque rien à faire".

L'Ecossais de 25 ans était alors au fond du gouffre et la première sensation du tournoi masculin sur les rails.

Grimaçant, se retournant souvent vers son clan et son entraîneur Ivan Lendl, le N.4 mondial, qui souffre du dos depuis la fin de l'année dernière, a fait appel au soigneur à trois reprises, laissant craindre un abandon.

"J'ai eu des spasmes au dos. On m'a même conseillé d'arrêter après le premier set", a-t-il déclaré à la sortie du court.

Mais le Britannique, qui a atteint au moins les demi-finales des cinq derniers tournois du Grand Chelem, a alors remporté, presque miraculeusement, sept jeux consécutifs pour se détacher et foncer vers la victoire.

"Ca a été dur, surtout en début de match. Il m'a aidé un peu en devenant nerveux à la fin du deuxième set. Mais pour être honnête je ne sais pas trop comment j'ai fait pour gagner ce match", a-t-il réagi.

"Parfois les adversaires peuvent devenir nerveux et vous-même vous sentir mieux. La combinaison des deux facteurs m'a aidé à passer", a ajouté le N.4 mondial qui a semblé souffrir nettement moins en fin de match.

Si Murray s'en est sorti, cette douleur au dos inquiète dans son camp avant de retrouver au prochain tour le Colombien Santiago Giraldo qui n'a fait qu'une bouchée du grand espoir australien Bernard Tomic 6-4, 6-1, 6-3.

jk/jr

PLUS:afp