NOUVELLES

L'ONU demande aux deux Soudans d'effectuer un "retrait total" d'Abyei

31/05/2012 06:29 EDT | Actualisé 31/07/2012 05:12 EDT

Le Conseil de sécurité de l'ONU a salué jeudi le retrait des troupes du Soudan et du Soudan du Sud de la région contestée d'Abyei mais a souligné "qu'un retrait total devait inclure les forces de police".

Dans une brève déclaration, les 15 pays membres ont aussi "exprimé leur inquiétude sur le manque d'accès humanitaire au Kordofan-sud et au Nil bleu".

Dans ces deux Etats soudanais frontaliers, des combats opposent depuis l'été dernier l'armée soudanaise à des groupes rebelles. Mais Khartoum refuse aux organisations humanitaires l'accès aux zones qu'il ne contrôle pas et dément l'existence d'une crise humanitaire.

Dans sa déclaration, le Conseil accueille aussi avec satisfaction la reprise des discussions entre les deux pays à Addis Abeba et les "encouragent à maintenir le cap" de ces pourparlers.

Les délégations soudanaise et sud-soudanaise ont poursuivi jeudi à Addis Abeba les négociations destinées à résoudre leurs différends, en particulier frontaliers, en dépit de tensions encore vives entre les deux pays.

Les pourparlers dans la capitale éthiopienne, où siège l'Union africaine, visent à régler les désaccords qui opposent toujours les deux pays, plus de dix mois après la partition du Soudan en juillet 2011. Ils devaient se poursuivre encore au moins vendredi.

avz/lor

PLUS:afp