NOUVELLES

La fraîcheur des jus Tropicana est contestée en cour aux États-Unis

31/05/2012 04:06 EDT | Actualisé 31/07/2012 05:12 EDT

WASHINGTON - Le fabricant de jus d'orange Tropicana affirme que ses produits sont frais, mais selon une série de poursuites intentées à la grandeur des États-Unis, les jus de la compagnie sont tellement transformés qu'ils ne devraient pas être qualifiés de «naturels».

Dans le cadre d'approximativement 20 poursuites en justice, des avocats avancent que Tropicana ajoute des sachets de saveur produits par des moyens chimiques à ses jus, de façon à ce qu'ils aient le même goût durant toute l'année.

Jeudi, des avocats se sont présentés devant un comité de juges, à Washington, afin de déterminer à quel endroit les poursuites devraient être entendues.

Tropicana a refusé de faire quelque commentaire que ce soit à ce sujet, se bornant à dire dans un communiqué qu'elle s'était engagée à respecter les lois en matière d'étiquetage et à produire un «excellent jus d'orange à 100 pour cent».

Ces poursuites ne sont pas les premières à remettre en cause le caractère «entièrement naturel» de produits alimentaires aux États-Unis. Ces dernières années, un certain nombre de marques nationales ont été attaquées en justice pour ce que des consommateurs ont qualifié d'étiquetage trompeur. Les fabricants de croustilles Tostitos et SunChips, de boissons Snapple et de glaces Ben & Jerry's ont été tous été la cible d'attaques similaires.

PLUS:pc