NOUVELLES

La capsule Dragon amerrit sans encombre après un vol historique à l'ISS

31/05/2012 01:00 EDT | Actualisé 31/07/2012 05:12 EDT

La capsule non habitée Dragon de la société SpaceX a amerri jeudi sans encombre dans le Pacifique au large des côtes du Mexique après une mission historique parfaitement réussie qui a vu le premier vaisseau commercial s'amarrer à l'avant-poste orbital pour livrer du fret.

Dragon a effectué un amerrissage parachuté à 900 km des côtes du Mexique à 15H42 GMT, deux minutes plus tôt que prévu, selon le centre de contrôle de SpaceX en Californie, cité par le commentateur de la chaîne de télévision de la Nasa.

La capsule avait auparavant effectué un plongeon de 44 minutes, depuis son décrochage de l'orbite terrestre.

Huit minutes avant d'amerrir, sa vitesse avait été freinée par l'ouverture de trois énormes parachutes principaux de 47 mètres de diamètre.

Un avion de la Nasa a rapidement repéré Dragon et confirmé sa position.

Dragon, qui ramène 660 kg de fret, dont des expériences conduites dans la Station, s'est posée exactement à l'endroit prévu. Trois navires l'attendaient.

Au total, la mission de démonstration de Dragon a duré neuf jours, sept heures et 58 minutes dont cinq jours, 16 heures et cinq minutes amarré à l'ISS, selon la Nasa.

L'amarrage avait eu lieu le 25 mai à l'aide du bras robotisé de la Station après un lancement le 22 mai à bord de la fusée Falcon 9 de Cap Canaveral en Floride (sud-est).

Dragon, un vaisseau de six tonnes en forme de cloche doté de deux antennes solaires, avait acheminé 521 kg de provisions alimentaires et de matériel de laboratoire "non-essentiels" à la Station pour ce premier vol de démonstration.

Le centre de contrôle de SpaceX à Hawthorne (Californie) a pris en main les opérations de retour de Dragon après le largage de la capsule par le bras robotisé de la Station, épaulé par les systèmes de communication de la Nasa.

Le vaisseau spatial sera transporté jusqu'au port de Los Angeles, ce qui prendra de deux à trois jours.

Cette capsule ne sera pas réutilisée. Elle sera exposée pour l'Histoire comme le premier vaisseau spatial commercial à s'être amarré à l'ISS, avait dit mercredi devant la presse John Couluris, directeur de la mission pour SpaceX.

Dragon est la seule capsule spatiale actuellement capable de ramener sur terre un volume significatif de fret de l'ISS, selon SpaceX.

Les autres vaisseaux automatiques de livraison de marchandises et matériels à l'ISS, l'ATV de l'Agence spatiale européenne (ESA) et l'HTV japonais n'ont pas les capacités techniques de revenir dans l'atmosphère .

Ce premier vol de démonstration réussi d'un vaisseau privé vers l'ISS marque le début d'un engagement grandissant du secteur privé dans les activités de transport spatial.

Ce succès complet de la mission de SpaceX ouvre la voie dès septembre au premier des 12 vols de livraison de fret à l'ISS, en quatre ans, prévus dans le contrat de 1,6 milliard de dollars conclu avec la Nasa.

Orbital Sciences Corp., seconde société à avoir obtenu un contrat (1,9 milliard de dollars) avec la Nasa pour livrer du fret à l'ISS, fera en principe son premier vol d'essai en août et une mission de démonstration à l'ISS en décembre.

La Nasa mise sur le succès de SpaceX car elle compte sur le privé pour prendre la relève de la navette spatiale --dont la dernière a volé en juillet 2011-- pour ravitailler l'ISS dès 2012 à moindre coût, avant d'y transporter des spationautes vers 2015.

Les Etats-Unis dépendent pour le moment des Soyouz russes pour acheminer leurs astronautes à l'ISS, au coût de 63 millions de dollars le siège.

js/gde

PLUS:afp