NOUVELLES

Des milliers de résidants de l'Oregon participent à une simulation de tsunami

31/05/2012 07:56 EDT | Actualisé 31/07/2012 05:12 EDT

COOS BAY, États-Unis - Inspirés par le tsunami de l'an dernier au Japon, des milliers de résidants de la côte sud de l'Oregon, dans l'ouest des États-Unis, ont participé jeudi à leur premier exercice d'évacuation en cas d'alerte au tsunami.

Les résidants de Coos Bay, North Bend et Charleston ont dû interrompre leurs activités et se diriger vers les points de rassemblement situés en hauteur, où des volontaires distribuaient des bouteilles d'eau et des sacs contenant des produits de première nécessité.

Contrairement à une véritable alerte au tsunami, il n'y avait pas de sirènes ni de secousses provenant d'un séisme en haute mer. Mais après des semaines de campagnes de sensibilisation et d'assemblées communautaires, les résidants savaient à quel moment l'exercice aurait lieu.

De nombreux écoliers ont participé à la simulation. À l'école primaire Blossom Gulch de Coos Bat, 400 enfants se sont cachés sous les pupitres en prétendant que le sol tremblait.

Les élèves se sont ensuite regroupés en file derrière leurs professeurs et ont marché jusqu'à une colline où se trouve un terrain de football. La directrice de l'école, Jodi O'Mara, les a félicités pour leur bon travail.

PLUS:pc