NOUVELLES

De solides résultats de banques font avancer la Bourse de Toronto

31/05/2012 04:46 EDT | Actualisé 31/07/2012 05:12 EDT

TORONTO - La Bourse de Toronto a enregistré une solide progression, jeudi, alors que les investisseurs ont soupesé l'annonce de solides résultats de la CIBC et de la Banque Nationale et d'une acquisition majeure dans le secteur technologique au pays avec des données économiques décevantes aux États-Unis.

L'indice composé S&P/TSX a crû de 79,99 points, à 11 513,21 points, tandis que la Bourse de croissance TSX a avancé de 0,3 point, à 1289,73 points.

Cette bonne performance conclut un mois que les courtiers sont contents de voir se terminer, alors que les inquiétudes sur la zone euro, l'aggravation des conditions économiques dans la région et un ralentissement de la croissance en Chine ont résulté dans des pertes marquées.

Le TSX est en recul de 6,65 pour cent pour le mois, plombé particulièrement par le secteur des ressources, les prix des matières premières ayant atteint des creux.

«Le secteur des ressources est atroce», a dit Fred Ketchen, gestionnaire du commerce des valeurs mobilières à Scotia Capitaux, soulignant que le secteur des métaux de base a plongé de 21 pour cent cette année. Le cuivre a retraité de 12,4 pour cent dans le seul mois de mai.

«Comme dans le reste du monde, la Chine a ralenti... et cela ne réjouit personne car nous avions été portés à croire ici plus tôt cette année que la Chine serait le secteur à même de sauver le monde en raison de cette grande demande», a aussi relaté M. Ketchen.

Les marchés pourraient gagner un peu d'élan vendredi après le dévoilement par le gouvernement chinois de nouvelles données en termes d'approvisionnement.

La plus importante société de services de technologies de l'information au pays, la montréalaise CGI (TSX:GIB.A), prévoit plus que doubler la taille de sa main-d'oeuvre globale et ses revenus totaux par l'entremise d'une entente amicale de 3,1 milliards $ pour l'acquisition de la firme du Royaume-Uni Logica. L'action de CGI a gagné jeudi 2,94 $, ou près de 14 pour cent, clôturant à 23,95 $.

Un autre recul marqué dans les prix des matières premières et des données décevantes aux États-Unis ont contribué à la baisse de 0,35 cent du dollar canadien, à 96,81 cents US, son plus bas niveau de clôture en 2012.

Les marchés américains ont terminé en recul, après que la firme ADP eut indiqué que le secteur privé aux États-Unis avait créé seulement 133 000 emplois ce mois-ci, moins que les 150 000 auxquels s'étaient attendus les économistes.

D'autres données montrent que la croissance économique américaine a été revue à la baisse pour le premier trimestre, à 1,9 pour cent, comparativement à 2,2 pour cent précédemment.

La moyenne Dow Jones des 30 valeurs industrielles a cédé 26,41 points, à 12 393,45 points, l'indice du Nasdaq a chuté de 10,02 points, à 2827,34 et l'indice de référence S&P 500 a baissé de 2,99 points, pour s'établir à 1310,33.

Le pétrole a chuté de 1,29 $, à 86,53 $ US le baril, son plus bas niveau de clôture depuis octobre.

Le secteur financier a propulsé le TSX, avec un bond de 1,54 pour cent. La Banque CIBC (TSX:CM) a fait état d'une augmentation de six pour cent de ses profits nets à son deuxième trimestre, surpassant largement les prévisions des analystes. L'institution torontoise a enregistré un bénéfice de 811 millions $ (1,90 $ par action), contre 767 millions $ (1,80 $ par action) pendant la même période de l'an dernier. Ses revenus ont crû de deux pour cent pour s'élever à 3,1 milliards $.

La Banque Nationale (TSX:NA) a annoncé des profits de 553 millions $ au deuxième trimestre, en hausse de 69 pour cent par rapport à la période correspondante de l'année précédente. L'institution a aussi fait état d'une hausse de son dividende trimestriel aux actionnaires ordinaires de cinq pour cent, à 79 cents par action.

PLUS:pc