NOUVELLES

USA: deux membres de la Fed s'opposent sur la politique monétaire à suivre

30/05/2012 06:11 EDT | Actualisé 30/07/2012 05:12 EDT

Deux dirigeants de la banque centrale américaine (Fed) ont défendu mercredi des choix de politique monétaire différents, liés à la perception qu'ils ont de la conjoncture économique.

Vice-président du Comité de politique monétaire de la Fed (FOMC), Richard Dudley a estimé lors d'une conférence que rien ne justifiait à l'heure actuelle un nouvel assouplissement de la politique monétaire ultra-accommodante de la Réserve fédérale

"Tant que l'économie des Etats-Unis continue de croître à un rythme suffisamment rapide pour faire progresser à un rythme décent le taux d'utilisation des ressources économiques, (...) il est peu probable que les bénéfices de mesures supplémentaires soient supérieurs aux coûts de ces actions", a-t-il dit, selon le texte de son allocution transmis à la presse.

A l'inverse, son collègue Eric Rosengren a estimé dans un discours que l'économie ne croissait pas assez rapidement et qu'en conséquence, "une augmentation du concours financier (de la Fed) à l'économie (était) pertinente et nécessaire" en l'absence de menace inflationniste, selon le texte de son discours transmis à la presse.

M. Rosengren estime que le taux de chômage du pays sera à la fin de l'année au même niveau qu'à l'heure actuelle, soit à 8,1%. Pour lui, "il faut que la politique monétaire stimule davantage l'économie" afin de hâter le retour au plein emploi.

Lors de sa dernière réunion, fin avril, le FOMC avait indiqué entrevoir un redressement à venir de la croissance économique aux Etats-Unis tout en précisant qu'il comptait apporter encore longtemps un soutien important à la reprise de l'activité dans le pays.

La Fed assure ce soutien en maintenant son taux directeur quasi nul depuis décembre 2008 et en poursuivant son opération destinée à faire baisser encore un peu plus les taux d'intérêt à long terme. Lancée en octobre, cette opération doit s'achever fin juin.

La prochaine réunion du FOMC est prévue pour les 19 et 20 juin.

mj/sl/sf

PLUS:afp