NOUVELLES

Une étude démontre que les bactéries sont très répandues dans les bureaux

30/05/2012 06:55 EDT | Actualisé 30/07/2012 05:12 EDT

TORONTO - Une nouvelle étude démontre que les bactéries sont très répandues dans les endroits de travail, la majorité se retrouvant sur les appuie-bras des chaises ainsi que sur les combinés de téléphone.

La recherche montre également qu'il y a beaucoup plus de microbes aux espaces de travail des hommes qu'à ceux des femmes.

L'auteur de l'étude, Scott Kelley, croit que cette donnée est due au fait que les hommes ont généralement un gabarit plus imposant que celui des femmes et qu'ils ont donc une plus grande surface pour transporter des bactéries.

M. Kelley pense également que les hommes ne sont pas aussi assidus que les femmes quand vient le temps de se laver les mains.

Toutefois, aucune étude ne démontre que les bactéries mettent la santé des gens à risque puisque tous en transportent à l'intérieur et à la surface de leur corps.

M. Kelley et son équipe ont effectué leur recherche dans 90 bureaux à New York, à Tucson, en Arizona et à San Francisco, en Californie.

Ils ont exécuté leurs tests sur cinq surfaces dans chaque bureau: les téléphones, les dessus de bureau, les claviers et les souris d'ordinateurs ainsi que les appuie-bras des chaises.

M. Kelley est un microbiologiste de l'Université de San Diego State en Californie. Son étude a été publiée dans le journal PLoS One.

PLUS:pc