NOUVELLES

Sierra Leone: des victimes saluent la condamnation de Taylor

30/05/2012 07:09 EDT | Actualisé 30/07/2012 05:12 EDT

Des victimes de la guerre civile en Sierra Leone ont salué mercredi la condamnation de l'ex-président libérien Charles Taylor à 50 ans de prison pour crimes contre l'humanité et crimes de guerre.

Un profond silence a accueilli le verdict retransmis en direct depuis La Haye, dans la salle du Tribunal spécial de la capitale sierra-léonaise où s'étaient réunies plusieurs centaines de personnes.

"Le rideau est maintenant tiré sur Charles Taylor. J'espère qu'il sera hanté par ses actes pendant qu'il croupira en prison", a déclaré Alhadji Jusu Jarka, ancien président de l'association des amputés. En 1999, il avait eu les deux bras amputés par les rebelles du Front révolutionnaire uni (RUF) appuyés par Charles Taylor.

Dans la salle, la plupart des personnes qui ont entendu le verdict - victimes, responsables politiques, représentants de la société civile - ont manifesté sobrement leur satisfaction, sans cris de joie.

"C'est excellent!", a cependant jugé l'activiste Charles Mambu. "Cela montre que les temps changent, nous les défenseurs des droits de l'Homme nous sommes heureux de ce verdict".

str-fb/tmo/jms

PLUS:afp