NOUVELLES

Roland-Garros - Federer lâche un set, mais prend le record de Connors

30/05/2012 09:07 EDT | Actualisé 30/07/2012 05:12 EDT

Roger Federer a lâché un set au Roumain Adrian Ungur avant d'atteindre le troisième tour de Roland-Garros et de battre ainsi le record du nombre de victoires en Grand Chelem de Jimmy Connors, mercredi.

Vainqueur en quatre sets 6-3, 6-2, 6-7 (6/8), 6-3, le Suisse a enregistré la cinquantième victoire de sa carrière à Roland-Garros et la 234e dans un tournoi majeur pour s'emparer seul d'un nouveau record, lui qui détient déjà celui du plus grand nombre de titres en Grand Chelem avec seize trophées.

Les autres favoris de sortie ont également avancé sans problème.

Le N.1 mondial Novak Djokovic a dominé le Slovène Blaz Kavcic, 99e mondial, 6-0, 6-4, 6-4 en 2h14, dans un match moins facile que ne l'indique le score puisque le Serbe a dû s'arracher pour remporter le deuxième set.

Vainqueur à Wimbledon, à l'US Open et à l'Open d'Australie, Djokovic espère réussir à Roland-Garros le Grand Chelem à cheval sur deux saisons. Pour l'instant tout roule avant de rencontrer le Français Nicolas Devilder.

La N.1 mondiale Victoria Azarenka s'est, elle, rassurée en dominant facilement la qualifiée allemande Dinah Pfizenmaier en deux sets 6-1, 6-1, quarante-huit heures après son entrée en lice tire-bouchonnée face à l'Italienne Alberta Brianti.

Revigorée par ce succès rapide, la protégée de Sam Samuyk et Amélie Mauresmo abordera avec confiance son match contre la Canadienne Aleksandra Wozniak.

Quant à Juan Martin Del Potro, l'un des principaux outsiders à Roland-Garros, il a avoué que l'état de son genou gauche était "une constante préoccupation", mais a assuré que l'évolution était "positive" après sa victoire sur le Français Edouard Roger-Vasselin 6-7 (5/7), 7-6 (7/3), 6-4, 6-4.

Federer n'a, comme au premier tour, pas laissé une impression mémorable face à un joueur quasiment inconnu, qui présentait la particularité d'avoir joué uniquement sur terre battue cette année.

Inoffensif au départ, Ungur, 92e mondial a peu à peu laissé de côté sa timidité pour poser des problèmes à Federer avec son joli revers à une main.

Mais le Suisse s'est sabordé tout seul dans le tie-break du troisième set où il a mené 6-4, deux balles de match à la clé, avant de perdre les quatre points suivants sur trois fautes directes en revers.

Il a aussitôt rétabli la situation dans le set suivant, mais devra monter en régime pour espérer une deuxième victoire à Paris. Il rencontrera au prochain tour le Français Nicolas Mahut ou le Slovaque Martin Klizan.

jk/nip

PLUS:afp