NOUVELLES

Portrait sexuel de Zuma: l'ANC retire sa plainte, affirme respecter la liberté artistique

30/05/2012 05:58 EDT | Actualisé 30/07/2012 05:12 EDT

L'ANC, le parti au pouvoir en Afrique du Sud, va retirer sa plainte contre la galerie qui a exposé puis décroché un portrait du président Jacob Zuma exhibant son sexe, ont affirmé les protagonistes de cette polémique nationale lors d'une conférence de presse commune mercredi.

"Le plaignant va retirer la plainte actuellement devant la justice", a indiqué la directrice de la Goodman Gallery, Liza Essers, lisant un protocole d'accord entre les deux parties en présence du porte-parole de l'ANC Jackson Mthembu.

Ce tableau "était terriblement offensant", a répondu M. Mthembu. "Mais nous respectons le droit de la Goodman Gallery. (...) Nous respectons le droit à la liberté d'expression artistique", a-t-il ajouté, notant que le reste de l'exposition, très critique envers le parti au pouvoir, allait rester ouverte au public.

L'ANC appelle par ailleurs à un grand "dialogue national" sur ce qui peut être admis ou non en matière de provocation artistique en Afrique du Sud.

Après des jours d'intense polémique, une sortie de conflit avait été trouvée lundi et mardi. Le tableau, vandalisé et maculé de peinture la semaine passée, avait été retiré de l'exposition en cours.

La galerie avait fermé ses portes, et la direction s'était excusée d'avoir provoqué un tel émoi dans le pays. Elle devait rouvrir avant mercerdi soir, a noté Mme Essers.

liu-cpb/jlb

PLUS:afp